AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Financement des pme et pmi : la BIDC prete 10 milliards de FCFA à la banque de développement du mali


  26 Décembre      55        Economie (22913), Finance (3737),

   

Lomé,  26 déc 2017 – (ATOP) – Un accord de prêt a été conclu le vendredi 22 décembre à Lomé entre la Banque d’Investissement et de Développement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) et la Banque de Développement du Mali (BDM).
D’un montant de dix milliards de FCFA, ces fonds serviront à financer les Petites et Moyennes Entreprises/Industries (PME/PMI) afin de renforcer leurs capacités en matière de financement des porteurs de projets des secteurs publics et privés au Mali. Cette démarche entre dans le cadre des efforts que déploient les deux institutions financières en faveur de la création d’emplois et du développement de l’économie à la base.
Les documents ont été paraphés du côté de la BIDC par le président de ladite institution, Bashir Mamman Ifo et du côté de la BDM par son directeur général adjoint, Mamadou Kondo.
M. Ifo a remercié le staff technique de la BDM pour la confiance placée en son institution. Il a confié que la conclusion de cette ligne de crédit est la matérialisation de l’engagement de la BIDC de faire de l’espace CEDEAO une entité territoriale accessible à tous.
M. Kondo a déploré le fait que les banques primaires n’ont pas aujourd’hui des ressources adaptées au financement. Elles ont besoin, selon lui de financement de longue durée pour accompagner tous les projets de création d’entreprises. Cet accord de prêt vient à point nommé pallier à ces difficultés, a-t-il dit.
La BIDC, est une institution financière internationale créée par les 15 Etats membres de la CEDEAO: le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.
Sa mission est de contribuer à la création des conditions permettant l’éclosion d’une Afrique de l’Ouest économiquement forte, industrialisée, prospère et parfaitement intégrée tant au plan interne que par rapport au système économique mondial, afin de profiter des opportunités offertes par la mondialisation. Elle entend contribuer à la réalisation des objectifs de la CEDEAO en accompagnant les projets de création d’infrastructures d’intégration régionale ou tous autres projets de développement dans les secteurs publics et privés. La BIDC s’est également assignée pour mission d’aider au développement de la Communauté par le financement de programmes spéciaux.
ATOP/SAS/KYA

Dans la même catégorie