ANP La construction de la cimenterie permet de désenclaver la Commune de Kao (Encadré 3) ANP Humanitaire : Des donateurs mobilisent plus de 942 milliards de francs CFA au profit du Sahel ANP La cimenterie de « Kao, une valeur ajoutée à l’économie de plus de 270 milliards de FCFA (Encadré 2) ANP Tahoua : 3 projets dont deux routes et une cimenterie pour plus de 285 milliards de FCFA lancés (2ème lead) ANP Ouverture à Diffa d’un atelier de validation de deux études réalisées par la FAO AIP Les journalistes de la presse étrangère en Côte d’Ivoire inquiets pour leur sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le chef d’état-major appelle à une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens AIP Côte d’Ivoire – AIP / Présidentielle 2020: une web TV pour vendre le candidat KKB AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les pays donateurs promettent plus de 1,4 milliard d’euros pour accroître l’aide humanitaire au Sahel (ONU) AIP Côté d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: 435 agents électoraux de Biankouma formés à la gestion des bureaux de vote

FLEUVE SÉNÉGAL : L’EAU CONTINUE DE MONTER À PODOR


  21 Septembre      3        Société (23976),

   

Dakar, 21 sept (APS) – Le fleuve Sénégal s’est rapproché un peu plus de sa cote d’alerte à la station de Podor ce lundi en gagnant 5 centimètres, a appris l’APS de la Division régionale de l’hydraulique de Saint-Louis.

La côte d’alerte à la station de Podor est de 5 mètres.

La tendance est cependant stationnaire à la station de Richard-Toll avec un plan d’eau resté à 3m, 07 depuis dimanche, encore en deçà de la côte d’alerte qui est de 3m, 35 pour cette station.

A Diama (amont barrage), le niveau du fleuve ‘’est à 1m, 64 IGN’’ ce lundi à 8 heures, contre 1m, 57 IGN, à la même période, en 2019. ‘’Le débit lâché est égal à 1558 m3 /s contre 1400 m3 /s en 2019.’’

Selon la Division régionale de l’hydraulique, ‘’le niveau amont est en train d’être abaissé pour préparer le passage de la crue sans grande conséquence sur Saint-Louis’’.

Elle explique que ‘’cet abaissement permet de moduler les eaux vers Saint-Louis et l’embouchure’’, dont la proximité ‘’favorise l’évacuation rapide des eaux’’.

A Saint-Louis, le fleuve est encore loin de la cote d’alerte de 1, 75 m, puisqu’étant à 1m, 13 à l’échelle ce lundi à 8 heures.

A Matam où la cote d’alerte de 8 mètres avait été dépassée, l’heure est aujourd’hui à la décrue, avec un recul de 6 cm du niveau d’eau. Le plan d’eau, qui se situait à la cote de 8m, 33, dimanche, est redescendu à 8m, 27.

La décrue, amorcée depuis quelques jours à Bakel, se poursuit, le niveau d’eau ayant reculé de 26 cm. En effet, le plan d’eau qui était à la cote de 8m, 95 dimanche, est descendu à 8m, 69 ce matin, à 8 heures. La cote d’alerte à la station de Bakel est de 10 mètres.

Dimanche, le niveau du Bafing à Manantali (amont barrage) était à 207, 47 m. ‘’A la même date de l’année dernière, [il] était à la cote de 203, 70 m. Le débit turbiné hier est à 291 m3/s contre 183 m3/s à la même date l’année dernière’’, selon la Divion régionale de l’hydraulique de Saint-Louis.

La cote normale de la retenue est de 208,05 m IGN et la cote exceptionnelle de 211 mètres.

Pour les affluents, sur la Falémé à Kidira, ‘’le plan d’eau était à la cote de 6m, 47 le 20 septembre 2020 à 8 h 00, et ce matin à 8 heures, la côte est à 6m, 45.

‘’Sur le Bakoye à la station de Oualia, le plan d’eau était à la cote de 5m, 14 le 20 septembre 2020 à 8 h 00, et ce matin à 8 heures, la côte est à 5m, 09 contre 3m, 97 en 2019 à 8 heures. La tendance est à une baisse de 5 cm.’’

Dans la même catégorie