MAP Ouganda : le lancement des vols d’Uganda Airlines reporté au mois d’août (ministre) MAP Nigeria : Le déficit en logement estimé entre 17 et 22 millions unités INFORPRESS 1st African Beach Games enrich Cabo Verde’s sports heritage MAP Explosion d’une voiture piégée sur un point d’accès à l’aéroport de Mogadiscio: 17 morts et 28 blessés, selon un nouveau bilan INFORPRESS São Vicente: Mindelo receives 72th Portuguese Language Center from the Camões Institute MAP RDC : 4 miliciens neutralisés dans une offensive de l’armée contre des hommes armés à Beni INFORPRESS Tarrafal of São Nicolau: Mosquito fight campaign is well on the way to – sanitary agent MAP Angels for Africa et Moroccan Business Angels Network: deux réseaux d’appui aux startups voient le jour MAP Transferts d’argent : la diaspora togolaise a envoyé plus de 400 millions USD vers le pays en 2017 MAP Côte d’Ivoire : Ouattara salue le « consensus » sur la recomposition de la Commission électorale

Formation des femmes entrepreneurs au centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa


  22 Mars      86        Economie (24427), Entreprises (1271),

   

Kinshasa, 22 Mars 2018 (ACP).- L’Ambassadeur du Canada en RDC, Nicolas Simard, a ouvert jeudi au Centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa, le séminaire de formation des femmes entrepreneurs, axé sur le thème : « La résistance face à la concurrence étrangère principe de base pour une meilleure compétitivité  ».

M. Nicolas, a fait savoir que pendant cinq jours 35 femmes seront formées sur les principes de base qui peuvent permettre aux produits agro-alimentaires congolais d’avoir un meilleur positionnement sur les marchés régionaux et internationaux.

Cette formation pratique entend aussi éveiller les consciences sur la dépendance de l’économie congolaise par rapport aux importations des produits alimentaires et sur l’importance de l’agriculture comme priorité essentielle pour assurer la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté.

Cette formation vise à donner les outils de renforcement des capacités sur les différents aspects de l’entreprenariat, que ça soit dans la conception du projet ou dans l’accès aux financements. Ce séminaire met aussi en réseau des nouveaux entrepreneurs qui démarrent pour les lancer et leur faciliter l’intégration dans les marchés régionaux et internationaux et les besoins de normalisation pour pouvoir exporter les produits qui respectent le standard.

Le résultat attendu est que les participants à cette formation auront une meilleur compréhension de ce que la francophonie, le Canada et la Wallonie peuvent offrir comme appui à l’entreprenariat. Elles auront d’avantage des idées nouvelles et des nouveaux outils pour pouvoir créer et développer leurs entreprises et connaitre les débouchés auxquelles elles pourraient penser.

Pour le délégué général à la francophonie, Jonas Kumakinga-Ngwey, ce programme de l’OIF octroie l’autonomie aux femmes et jeunes qui n’ont pas d’emplois, l’entreprenariat a pour soucis de résorber le chômage et de créer des ressources. Il a souligné que la francophonie est partie de l’étape culturel, politique et aujourd’hui elle est plus économique, alors c’est dans ce cadre que nous organisons ces activités.

Pour sa part Katryn Brahy, Directeur délégué de centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa, a relevé l’importance capitale de cette formation, et a souligné que cette formation va s’étendre sur les provinces de la RDC à savoir Lubumbashi et Bukavu. Cette formation est organisée par le gouvernement Canadien en partenariat avec le ministère de coopération au développement et le Centre Wallonie Bruxelles. ACP/Fng/YWM/JGD/Kji/Nig

Dans la même catégorie