AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Formation des Inspecteurs du travail sur la sécurité et la santé au travail dans le contexte du COVID-19 en Centrafrique


  9 Novembre      6        Santé (8064),

   

Bangui, 9 nov. (ACAP) – Le Premier ministre Firmin Ngrébada a ouvert lundi 9 novembre 2020 à Bangui, les travaux de l’atelier de formation des Inspecteurs de travail et des lois de l’Inspection de travail sur la sécurité et la santé au travail, déontologie, pratique de l’inspection de travail et dialogue social dans le contexte du COVID-19 en Centrafrique, en présence du ministre du Travail, Hugues-Alain Tcheumeni et le Directeur général du Centre Régional Africain et d’Administration du Travail (CRADAT), Arsène-Armand Hien.

L’objectif de la formation est d’outiller les Inspecteurs du travail de République Centrafricaine dans le contexte du COVID-19 de compétences pertinentes en matière de lutte professionnelle de contrôle et de prévention, de préservation d’emploi avec les évolutions récentes du chômage technique et du télétravail, de renforcer les capacités en dialogue social et déontologie au regard des enjeux de l’heure.

Organisée par le ministère du Travail, avec le concours financier et technique du Bureau international du travail (BIT), cette formation de cinq jours, a mobilisé une trentaine d’inspecteurs de travail de Bangui et ceux venus de Dakar, de Genève et de Yaoundé. Ils seront édifiés entre autres sur les principes et droits fondamentaux au travail : les normes internationales du travail sur la sécurité et la santé au travail.

Le Chef du gouvernement, Firmin Ngrébada a déclaré que la question de santé et de sécurité au travail, ainsi que celle du dialogue social dans le contexte du COVID-19 constitue plus que jamais un objectif majeur de sa priorité.

Selon Firmin Ngrébada, cette formation va permettre aux Inspecteurs de travail centrafricains de renouer avec les bonnes pratiques de l’inspection de travail et la déontologie de leur profession en ayant à l’esprit qu’ils jouent un rôle essentiel dans la consolidation de la paix sociale et la promotion économique.

Le Premier ministre Ngrébada a demandé aux inspecteurs du travail de s’approprier d’une part de l’expertise nécessaire pouvant leur permettre d’améliorer la qualité de leur prestation de service dans le cadre de la stratégie de développement et la modernisation de l’inspection de travail 2017-2021.

« Et d’autre part d’appréhender les nouveaux défis liés à la mutation du monde de travail et le rôle que les inspecteurs voudraient bien jouer dans la prévention et le règlement des conflits sociaux », a ajouté Firmin Ngrébada.

Il a exhorté les inspecteurs à capitaliser les acquis de cette formation afin de mettre en œuvre la feuille de route destinée à leur département dans le domaine du travail, de l’emploi, de la protection sociale et de la formation professionnelle.

Il sied de noter que le siège social du CRADAT se trouve à Yaoundé au Cameroun. Son mandat est de promouvoir un monde du travail décent en assurant la durabilité et l’efficacité de l’administration du travail et dans lequel la justice sociale doit être en même temps l’idéal et le socle de relation socioéconomique.

Dans la même catégorie