Inforpress Futebol Feminino: Senegal vence Cabo Verde (1-0) e conquista o Torneio da UFOA Inforpress Ministro da Educação em Santo Antão para se inteirar do funcionamento do pólouniversitário e escolas básicas AIP Hommage au président Ouattara, en mars à Abengourou AIP PMU: La 103e édition du Grand prix d’Amerique célébrée à Port-Bouët AIP Un marathon pour consolider la cohésion sociale à Tanda MAP Angola : Les exportations de diamants génèrent près de 2 milliards dollars en 2022 (ministère) APS Omar Dramé, nouveau Secrétaire général du Sytrapas ANG Cooperação/Rússia manifesta disponibilidade para perdoar dívida da Guiné-Bissau AIP Une bibliothèque du Rotary club Abidjan-Biétry à l’école NDA de Grand-Bassam AIP Le mandat 2023 de la JCI de Séguéla placé sous le sceau de la croissance et de la formation

Formation professionnelle : la CCIAD se réjouit des résultats du projet Defi-Archipelago


  6 Décembre      12        Economie (17156),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), Abdoulaye Sow, s’est réjoui, lundi, à Dakar, des résultats de l’initiative Defi-Archipelago, un programme de formation dont ont bénéficié de nombreux jeunes au Sénégal.

Une formation professionnelle a été dispensée à de jeunes Sénégalais, grâce à ce programme soutenu par l’Union européenne (UE), la Chambre wallonne de commerce et d’industrie (Belgique), l’Office national de formation professionnelle du Sénégal et les chambres de commerce de Diourbel (centre), de Kolda (sud) et de Louga (nord).

A Louga, par exemple, 30 jeunes ont été formés aux métiers de paveur et de briquetier, et 100 jeunes de la région de Diourbel, dont 81 femmes, ont reçu une formation en transformation de produits agroalimentaires, selon le président de la CCIAD.

S’exprimant à la cérémonie de clôture du programme Defi-Archipelago, il a dit que 45 jeunes de la région de Dakar, dont des femmes et des migrants sénégalais ayant regagné leur pays, ont été formés à la peinture et à l’horticulture.

En ce qui concerne la région de Kolda, 50 jeunes, dont des femmes et d’anciens migrants, en ont bénéficié, selon M. Sow. Ils ont été formés à l’aquaculture et à la commercialisation des produits de la pêche.

Abdoulaye Sow, qui a énuméré d’autres résultats du programme de formation, appelle les chambres de commerce partenaires à aider les groupements d’intérêt économique constitués par les bénéficiaires à se développer.

Maïder Macé, s’exprimant au nom de certains partenaires de cette initiative, a encouragé les chambres de commerce partenaires au Sénégal à fournir une assistance aux jeunes diplômés désireux de créer des entreprises.

Dans la même catégorie