Inforpress “Criar Oportunidades e Conectar Futuros” é o lema da 1ª Cimeira de Investimento e Financiamento Jovem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre de la Culture félicite les lauréats du prix « Alberto Cortina » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Trois principaux décrets pour la mise en œuvre du nouveau Statut général, selon le DG de la Fonction publique AIB Plus de 200 invités au 4e symposium international «Translog Africa» prévu du 27 au 29 février à Ouagadougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le dialogue national préconise un premier tour de l’élection présidentielle le 2 juin au Sénégal ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP Inforpress Data limite para candidatura ao Prémio Jornalismo Financeiro é até dia 29 deste mês – BVC ANG Saúde/Mussa Seide Bá é novo Diretor do HNSM MAP Gabon: Dix morts dans un accident de la circulation ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP

Forum- CIRGL à Kinshasa: la RDC invitée à poursuivre la formalisation de l’exploitation aurifère


  15 Septembre      47        Economie (20561),

 

Kinshasa, 14 septembre 2023 (ACP).- La République démocratique du Congo (RDC) a été encouragée, jeudi, à poursuivre la formalisation de l’exploitation de l’or conformément à ses lois, ainsi qu’aux dispositions de la CIRGL en la matière, lors du forum régional sur l’exploitation artisanale de l’or qui se déroule à Kinshasa, a constaté l’ACP.

« Au regard des avancées et des atouts dont dispose la RDC ainsi que les défis à relever au regard de l’immensité de son territoire national, le pays a besoin de poursuivre la formalisation de l’exploitation de l’or conformément à ses lois ainsi qu’aux dispositions de la Conférence internationale sur la région des grands (CIRGL), en la matière pour un encadrement efficace et efficient de l’exploitation et la commercialisation de l’or issu de l’exploitation artisanale », a déclaré le directeur technique du Service d’assistance et d’encadrement de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (SAEMAPE), Banny Banza.

Intervenant sur le thème « Les efforts déployés par la RDC pour améliorer la transparence et la chaîne d’approvisionnement responsable dans l’extraction et le commerce de l’or artisanal », Banny Banza a souligné que le pays a également besoin d’une collaboration et d’un engagement sincère des états membres de la CIRGL dans l’application des six outils du Mécanisme régional de certification (MRC). Il a relevé quelques défis pour améliorer la transparence et la chaîne d’approvisionnement de l’or.

Il s’agit notamment de l’occupation de certains sites miniers par des groupes armés illégaux, l’accès au financement pour les coopératives minières opérationnelles, la viabilisation des Zones d’exploitation artisanale (ZEA), la récupération de l’or sans usage de mercure, ainsi que la numérisation de la chaîne d’approvisionnement.

Sur les 26 provinces que compte la RDC, l’or est exploité dans 14 provinces, à savoir Tshopo, Haut-Uélé, Bas-Uélé, Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Tanganyika, Haut Lomami, Lualaba, Kasaï Centrale, Nord Ubangi, Sud Ubangi et Kongo Central.

Ce forum qui se tient du 12 au 15 septembre est organisé par le gouvernement de la RDC, avec l’appui du Secrétariat de la CIRGL, du Bureau de l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la région des Grands Lacs et la GIZ, sous le thème «Un système régional de suivi des chaînes d’approvisionnement en minerais, une solution durable pour un commerce responsable de l’or artisanal dans la région des Grands Lacs ».

Dans la même catégorie