ACP Neuf  nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola enregistrés lundi  au Nord-Est de la RDC GNA Suzuki plans production plant for Ghana GNA Financial sector needs professionals with integrity- Osei Gyasi GNA Ghana, Guinea to sign cooperation agreement on bauxite development ACP Ouverture de la 31ème session de l’IDAK à Lubumbashi ACP Réunion du comité de pilotage du projet PADIR prévue le 22 mars 2019 ACP M. Laya Sinsu désigné directeur général ad intérim à la SCTP GNA Armed Forces inaugurate Multipurpose Hall in Kumasi GNA Opanka The underrated rap gem GNA Footballer, driver’s mate remanded for robbery

Forum de Saint-Louis à Essaouira : Le Maroc a un rôle de taille à jouer dans un Continent africain en plein essor (universitaire sénégalais)


  4 Novembre      36        Leadership Africain (797),

   

Rabat, 03/11/2018 (MAP), Le Maroc, de par sa situation stratégique, avec son ancrage en Afrique et son ouverture sur la Méditerranée, a un rôle de taille à jouer dans un Continent qui est en plein essor, a souligné samedi à Essaouira, M. Souleymane Bachir Diagne, professeur à Columbia University, spécialiste de l’histoire des sciences et de la philosophie islamique.

« Le rôle du Maroc au sein du Continent est incontournable et Sa Majesté le Roi Mohammed VI manifeste au plus haut point la sagesse et le leadership que requiert ce statut », a confié à la MAP cet universitaire sénégalais, en marge de sa participation au Forum de Saint-Louis (2 et 3 courant à Essaouira).

Cette position géographique stratégique est à même de placer le Royaume au cœur des solutions qui doivent être apportées notamment aux questions migratoires entre le Continent africain et l’Europe, a-t-il poursuivi.

Et de faire remarquer qu’il est de bon augure que le Maroc accueille en décembre prochain à Marrakech la conférence internationale sur la migration dans le but d’adopter « le Pacte Mondial sur les Migrations ».

« Il est donc de bon augure que cette conférence soit organisée par les Nations Unies, une organisation dont la fonction est d’avoir une approche globale de cette question qui est planétaire, et qu’elle se tienne dans le Royaume, un pays considéré comme un carrefour des civilisations », s’est-il félicité.

Interrogé sur les questions maroco-sénégalaises, le professeur Bachir Diagne, a tenu à rappeler que ces liens sont pluriséculaires et servent d’exemple éloquent à suivre du partenariat sud-sud mutuellement bénéfique.

« En tant que Sénégalais et en tant qu’enfant de la ville de Saint-Louis qui a toujours été une ville marocaine au Sénégal, je suis bien placé pour savoir la profondeur historique de ces relations, qui sont culturelles, spirituelles… en un mot : humaines », a-t-il soutenu.

Dans la foulée, il s’est félicité de l’organisation à Essaouira du Forum de Saint-Louis, notant que ce sont, in fine, des Saint-Louisiens qui se retrouvent chez eux.

Et d’ajouter que ce forum s’est assigné pour mission de porter le message qu' »habiter ensemble notre planète, c’est promouvoir les vertus du dialogue, de la rencontre, de l’ouverture, et du pluralisme ». « Et nulle ville mieux qu’Essaouira ne donne à lire ces valeurs dans son histoire et dans son présent », a-t-il conclu.

Placé sous le signe « Mieux habiter le Monde », le Forum de Saint-Louis est un espace pour faire entendre la voix de l’Afrique pour un monde repensé, et souligner que la configuration du monde actuel dessine un nouvel âge d’une humanité toujours en mutation, et que les frontières de toute nature, aussi bien culturelles, économiques que géographiques qui s’effacent, retentissent dans les esprits.

Les travaux de ce forum se déclineront en plusieurs panels traitant des thématiques « Repensons l’imaginaire », « graines de possibles », « villes d’Afrique : rêver les métamorphoses », « Tous des Migrants », « planète terre, planète mer », « santé : les tueurs silencieux », « éducation, apprendre autrement », « art culinaire : tradition et modernité », « sport et développement » et « croire ensemble ».

Dans la même catégorie