STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Forum international du leadership féminin africain de Laâyoune: Plaidoyer pour la création d’un centre africain des recherches et de la créativité littéraires


  10 Décembre      89        Leadership Africain (802), LeaderShip Feminin (457),

   

Rabat, 10 déc 2017 (MAP)- Les participants au 1er forum international de la création et du leadership féminin africain, qui a pris fin samedi soir à Laâyoune, ont appelé à la mise en place d’un « centre africain des recherches et de la créativité dédié aux questions de l’écriture et de la production littéraire ».

Dans la déclaration finale qui a sanctionné les travaux du forum organisé par le conseil de la région et consacré à la création littéraire féminine africaine, les participants ont proposé que ce futur centre ait son siège à Laâyoune.

Ils ont, de même, recommandé l’appui à la création et l’écriture romancière africaines à travers l’organisation d’évènements récompensant les meilleurs écrivains, mettant en valeur les productions littéraires et renforçant les échanges et la communication entre ces écrivains, outre le soutien à la diffusion et la publication des œuvres littéraires africaines.

Ils ont insisté, également, sur l’importance de la traduction dans les différentes langues des œuvres littéraires écrites par les romancières africaines pour faire connaitre leurs talents créatifs dans ce domaine.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette rencontre initiée sous le thème « L’image de l’Afrique dans la création littéraire africaine féminine », a été baptisée du nom de la figure féminine emblématique des lettres africaines, Aminata Sow Fall.

Les travaux du séminaire se sont déclinés en trois séminaires sur « la création littéraire féminine africaine : les rôles, les enjeux et les défis », « l’image de la femme dans le roman féminin africain » et « les fondements culturels de la création littéraire féminine africaine ».

La rencontre a été marquée par des ateliers « Masters class » sur les techniques d’écriture du récit au profit des jeunes créateurs de la région, en plus de séances de présentation par des romancières de leur propre expérience littéraire.

Outre l’invitée d’honneur de cette manifestation, la Sénégalaise Aminata Saw Fall, de grandes figures féminines africaines issues du domaine de la création littéraire étaient présentes au forum.

Il s’agit notamment de Fatou Keita (Côte d’Ivoire), Yewande Omotoso (Afrique du sud), Amina Rmili (Tunisie), Salwa Baker (Egypte), Fatoumat Keita (Mali), Fatoumata Ki-Zerbi Kan (Sénégal), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Kouméalo Anate (Togo), Ghiziane Ricardo Paulina (Mozambique), Adaobi Tricia Nwaubani (Nigéria), et An Safi (Soudan), en plus des Marocaines Zahra Remige, Halima Zine El Abidine, Rabiaa Rihane, Khadija Baba et Souad Maelainine.

Dans la même catégorie