GNA UDS to be renamed C. K. Tedam University in Navrongo – President GNA MTN educates students on substance abuse GNA Bloomberg Media Initiative Africa expands Financial Journalism training program ANP Niger : L’opposition dépose une motion de censure contre le gouvernement Inforpress Praia: PAICV convida MpD a ir para terreno constatar a “desesperança das pessoas” Inforpress Cerca de 150 cabo-verdianos deslocam-se à China este ano para participar de seminários nos diversos domínios NAN Insecurity: Osinbajo urges Nigerians to be wary of media reports Inforpress Santo Antão: Grandes eventos nacionais se associam à fabrica de azulejos para “libertar” Cabo Verde dos plásticos Inforpess Porto Novo: Festas de São João decorrem na normalidade com atenções voltadas para a peregrinação Inforpress Praia: PJ detém subgerente do BCA por suspeita de desvio de 35 mil contos

Forum sur l’intelligence artificielle en Afrique, les 12 et 13 décembre au Maroc (UNESCO)


  5 Décembre      33        Science (553),

   

Rabat, 05/12/2018 (MAP) – Un Forum sur l’intelligence artificielle (IA) en Afrique se tiendra, les 12 et 13 décembre au Maroc, pour dresser un état des lieux de l’intelligence artificielle en Afrique, apprend-on mercredi auprès de l’Unesco.

Le Forum, organisé dans la ville de Benguerir, par l’UNESCO et l’Université Mohamed VI Polytechnique, devra également explorer les opportunités et les défis que représentent les innovations technologiques dans le contexte africain.

Cet événement, qui s’inscrit dans la réflexion que mène actuellement l’UNESCO sur l’IA, contribuera à nourrir les discussions en amont de la conférence internationale sur l’intelligence artificielle organisée par l’Organisation en mars 2019, explique l’Unesco dans un communiqué.

Il réunira des ministres, des représentants du secteur privé, des experts, des chercheurs et des représentants d’organisations internationales et régionales, d’ONG et des acteurs de la société civile issus de différentes régions du monde.

‘’Malgré des disparités importantes entre les pays, la majorité du continent africain est désormais couvert par le réseau de téléphonie mobile. La généralisation du smartphone s’est accompagnée du développement de nombreuses applications qui permettent de résoudre des problèmes au quotidien que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la culture ou de l’environnement’’, explique l’UNESCO dans un communiqué.

Ces initiatives qui demeurent encore limitées, soulèvent, comme partout ailleurs, une série de questions éthiques liées à l’utilisation des données privées, à la liberté d’expression ou encore à la notion de responsabilité. ‘’L’impact social de technologies qui peuvent suppléer à des tâches jusque-là effectuées par l’homme, est aussi en question’’, souligne la même source.

‘’Toutes ces problématiques seront au cœur du Forum organisé avec le soutien de Microsoft’’, souligne la même source.

Le programme prévoit une série de tables rondes et de sessions thématiques qui s’intéresseront notamment à l’intelligence artificielle comme levier de développement, à l’avenir de l’IA en Afrique ou encore aux enjeux éthiques pour le continent.

Dans la même catégorie