GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

FPI : Signature  de contrats avec des sociétés égyptiennes pour plusieurs projets


  4 Février      11        Economie (11196),

   

Kinshasa, 04 février 2021 (ACP)-  Le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) a signé  mardi, en  présence du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo,  plusieurs contrats et protocoles d’entente avec des sociétés égyptiennes pour la réalisation de plusieurs projets  évalués à 416.000.000 (quatre cent seize millions) USD en République Démocratique du Congo (RDC), a appris jeudi l’ACP de cette entreprise sous-tutelle du ministère de l’Industrie.

Selon la source, les contrats signés portent notamment sur la construction de la Centrale photovoltaïque de Tshipuka, d’une capacité de 10 (dix) mégawatts ; l’aménagement de la route à péage Mbuji-Mayi-Kananga, longue de 185 (cent quatre-vingt-cinq) km ; la construction du port de Ndomba et l’implantation d’une usine de traitement d’eau sur la rivière Lubi dans la province du Sankuru ; l’installation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire national.

La même source précise que lesdits projets seront lancés incessamment du fait que le financement est déjà disponible.

Ces contrats comprennent deux volets : le premier est évalué à 416 (quatre cent seize millions) USD qui sont disponibles grâce à Afrexim Bank, et le second de plus de 580 (cinq cent quatre-vingt millions) USD portant sur un investissement global de près de 1.000.000.000 (un milliard) USD, suivra quelques temps après.

Tous les travaux connaitront la participation mixte des sociétés égyptiennes à hauteur de 70%, et des firmes congolaises à hauteur de 30 %, indique-t-on.

Dans la même catégorie