AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

Gabon : 12.000 PME répertoriées dans le pays


 

Rabat, 27 oct. 2015 (MAP) – Le Gabon compte actuellement quelque 12.000 petites et moyennes entreprises (PME), avec un taux de croissance moyen de 5 pc depuis 2010, a affirmé la ministre du Commerce, des PME, de l’artisanat, du tourisme et du développement des services, Madeleine Berre.

Le gouvernement met tout en œuvre en vue d’offrir une place primordiale à la PME gabonaise, le challenge étant de l’identifier et de la reconnaître, a indiqué la ministre dans des propos relayés par la presse locale.
Mme Berre, qui assurait la présidence de la Confédération patronale du Gabon (CPG), a reconnu que de nombreux progrès restaient à accomplir et qu’il fallait notamment restaurer la confiance entre les opérateurs économiques et l’administration.

‘’Pour aller plus vite, il faut accompagner les entreprises dans toutes leurs démarches pour les aider à grandir sereinement. Il faut leur permettre d’absorber la commande publique nationale, mais également de s’imposer à l’international’’, a-t-elle insisté.

La ministre a également évoqué la question du financement qui constitue un problème ‘’très important’’, soulignant avoir mis en place en ce sens une réflexion ciblée qui privilégie la mutualisation des financements publics et privés afin de réduire les risques.

Elle a également abordé les problématiques de la parafiscalité et du cadre juridique, ‘’véritable objectif de performance’’, faisant savoir que de nouveaux cadres plus précis allaient être définis. (MAP)

SI—BI.

Dans la même catégorie