ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Gabon : 200 millions d’euros de la BAD pour renforcer le réseau d’eau potable à Libreville


Libreville, 20/06/2018 (MAP)- La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 200 millions d’euros (130 milliards FCFA) pour renforcer le réseau d’eau potable dans la capitale gabonaise Libreville, a annoncé le ministre de l’Energie et de l’eau, Patrick Eyogo Edzang.

Ce financement sera approuvé par le conseil d’administration de la Banque au mois de juillet prochain, a précisé le ministre dans des déclarations à la presse, notant que l’objectif est de remplacer 150 kilomètres de canalisation hydraulique en vue d’améliorer la desserte en eau dans plusieurs quartiers.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que les travaux de construction d’une usine de traitement d’eau vont démarrer en fin d’année avec l’appui du groupe industriel panafricain Eranove, expliquant que cette infrastructure qui sera fin prête d’ici deux ans va générer 140.000 m3 d’eau de plus par jour.

Plusieurs quartiers de la capitale Libreville qui pâtit d’un grand stress hydrique souffrent de pénurie d’eau à cause de la vétusté des installations et des délestages effectués par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) pour satisfaire le maximum d’abonnés.

Dans la même catégorie