GNA Parliament okays Hawa Koomson, Oppong Nkrumah, Dr Akoto et al GNA CHMCs trained on resource mobilisation and advocacy APS KAHONE : LES DÉGUERPIS DES ALENTOURS DE L’AÉROPORT RÉCLAMENT DES COMPENSATIONS FINANCIÈRES APS UNE SOCIÉTÉ PROMEUT LA CULTURE DE L’ARTÉMÉSIA POUR VAINCRE LE PALUDISME APS CAN U17 : L’ÉQUIPE SUD-AFRICAINE ATTENDUE CE JEUDI AU MAROC (FÉDÉRATION) APS CORONAVIRUS : 210 CAS SUPPLÉMENTAIRES ET 2 DÉCÈS OFFICIALISÉS AIP Législative 2021 Divo : le candidat Azragnon de l’UDPCI veut contribuer à réformer des secteurs clés par des lois AIP Législatives 2021 : La CEI locale rassure les candidats de Bocanda sur une rumeur de fraude AIP Un étudiant candidat veut porter la cause de la jeunesse à l’assemblée nationale AIP Plus de 90% des cartes d’électeurs à la CEI locale Bingerville non retirées

Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux


  19 Janvier      23        Politique (15558),

   

Libreville, 19/01/2021 (MAP)- Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a exigé, mardi à Libreville, du gouvernement des résultats concrets pour placer le pays sur la trajectoire d’un développement plus vigoureux et d’une croissance plus inclusive et plus durable.

S’exprimant en clôture d’un séminaire gouvernemental sur la stratégie de développement 2021-2023 du Gabon, le chef de l’Etat gabonais a souligné à l’adresse de l’exécutif que « ce qui compte, ce ne sont pas des propositions formulées dans le cadre d’un séminaire. Non, ce qui compte, ce sont les résultats concrets, tangibles, sur le terrain ».

« L’objectif, la finalité de ce séminaire n’est pas de dégager des propositions pour alimenter un énième rapport sur la stratégie de développement du Gabon qui sera posé dans un placard », a-t-il dit.

Pour le président gabonais, il s’agit d’élaborer les mesures qui, dans les deux ans à venir, suivant un calendrier précis, seront mises en œuvre afin d’améliorer le quotidien des populations et placer le Gabon, pour les dix ans à venir, sur la trajectoire d’un développement plus vigoureux et harmonieux, d’une croissance plus inclusive et plus durable.

Et de mettre en garde que l’action gouvernementale fera l’objet d’une évaluation périodique et que les responsabilités individuelles seront pointées et dégagées, précisant que certains membres du gouvernement pourraient être amenés à quitter cet exécutif.

« Au Gabon, être ministre n’est pas un droit acquis. C’est un honneur qui se mérite. Ce mérite se mesure à l’aune de vos résultats sur le terrain et de la stricte application des consignes qui vous sont données », a-t-il martelé.

Les travaux de ce séminaire qui se sont ouverts, lundi, étaient essentiellement axés sur le point de l’action gouvernementale dans les domaines sécuritaire, socio-économique, infrastructurel ainsi que la présentation du Plan d’accélération de la transformation (PAT) et ses modalités précises.

Le PAT est le cadre de programmation du Plan Stratégique Gabon émergent. Son ambition principale, c’est d’accélérer la transition vers l’après-pétrole de l’économie gabonaise en définissant de nouveaux moteurs de croissance et en repensant le modèle social.

Dans la même catégorie