GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Gabon: Aucune église ouverte à Franceville ce 25 octobre


  25 Octobre      14        Société (25395),

   

Libreville, 25 Octobre (AGP) – Malgré l’annonce de la réouverture des lieux de culte, prévue ce dimanche 25 octobre, par l’Archevêque métropolitain de Libreville, Monseigneur Jean Patrick Iba-ba, les portes des églises catholiques et de toutes autres chapelles sont restées fermées à Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-est du Gabon).
La cathédrale Saint-Hilaire, Diocèse de Franceville, qui est une juridiction de l’église catholique au Gabon, et toutes les autres églises de la capitale provinciale du Haut-Ogooué, les Assemblées de Dieu du Gabon, les églises de l’Alliance Chrétiennes, l’église Universelle du Royaume de Dieu et bien d’autres, n’ont pas ouvert leurs portes, ce dimanche 25 octobre, comme annoncé par Monseigneur Jean Patrick Iba-ba, Archevêque de Libreville.

Les mesures restrictives prises pour lutter contre le Covid-19 et l’annonce de la réouverture des lieux de culte pour le 30 octobre ont été respectées, contre toutes attentes, au niveau de Franceville. Hormis la présence des forces de l’ordre déployées sur le terrain aux premières lueurs du jour, aucune église n’a ouvert ses portes et aucun fidèle n’a fait le déplacement.

Portes fermées, absences d’âmes qui vies, et présences de quelques éléments des forces de l’ordre, c’est le constat effectué sur le terrain par le reporter de l’AGP.

Par ailleurs, certaines assemblées telles que les églises de réveils, resteront fermées jusqu’à nouvel ordre, choisissant d’œuvrer pour que le Gouvernement annule toutes les mesures qui ne sont pas dans le plan d’adaptabilité de la commission tripartite. Car, d’après ces hommes de Dieu, ces mesures restrictives sont inadaptables.

Réuni au tour du Premier ministre, le Gouvernement avait annoncé l’ouverture des lieux de culte pour le dimanche 30 octobre. Une décision très attendue qui a été alourdie par des contraintes et des restrictions drastiques telles que la limitation à 30 personnes, le paiement de la dîme, la durée du culte, etc. Des mesures décriées par la communauté religieuse notamment l’église catholique qui avait décidé, par le biais de l’Archevêque de Libreville, de braver ces mesures, en ouvrant leurs cathédrales ce dimanche 25 octobre.

Dans la même catégorie