ANP La construction de la cimenterie permet de désenclaver la Commune de Kao (Encadré 3) ANP Humanitaire : Des donateurs mobilisent plus de 942 milliards de francs CFA au profit du Sahel ANP La cimenterie de « Kao, une valeur ajoutée à l’économie de plus de 270 milliards de FCFA (Encadré 2) ANP Tahoua : 3 projets dont deux routes et une cimenterie pour plus de 285 milliards de FCFA lancés (2ème lead) ANP Ouverture à Diffa d’un atelier de validation de deux études réalisées par la FAO AIP Les journalistes de la presse étrangère en Côte d’Ivoire inquiets pour leur sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le chef d’état-major appelle à une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens AIP Côte d’Ivoire – AIP / Présidentielle 2020: une web TV pour vendre le candidat KKB AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les pays donateurs promettent plus de 1,4 milliard d’euros pour accroître l’aide humanitaire au Sahel (ONU) AIP Côté d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: 435 agents électoraux de Biankouma formés à la gestion des bureaux de vote

Gabon : Des kits agricoles aux populations impactées par le projet Comilog 2020 à Moanda


  27 Septembre      8        Agriculture (1603),

   

Libreville – Après la délocalisation des activités agricoles qui se trouvaient sur la route de la gare touchée par le projet Comilog 2020, les populations bénéficiaires ont reçu vendredi dernier, des mains des responsables de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), cette fois ci, des kits agricoles pour un coût global d’environ 10 millions de francs CFA.

C’est l’esplanade de l’hôtel de ville de la Commune de Moanda, dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise de kits agricoles aux ayant droits pour un montant de près de 10 millions de francs CFA. Evénement qui a vu la présence du président du Conseil départemental de la Lébombi Léyou et de la directrice du développement durable de la Comilog.

Ce troisième acte, après l’indemnisation des plantations sur la route de la gare impactées par le projet Comilog 2020 et la mise à disposition d’une terre agricole aux populations sur quatre sites différents – grâce au concours du Conseil départemental et de la préfecture de la Lébombi Léyou- vient confirmer l’engagement de la Comilog à répondre aux exigences des instances de la Banque Mondiale dans le cadre de la restitution des moyens de subsistance. En effet, ce kit composé de brouette, pioche, de houe, de machette entre autres, conçu d’après les normes du Fonds des Nations Unies pour l’Agriculture, permet d’encourager les agriculteurs à poursuivre leurs activités. Reste un engagement que la Comilog devra satisfaire dans ce programme de restitution de mise en valeur de terre, une formation destinée à améliorer les rendements agricoles.

Selon le directeur de la Communication de la Comilog, André Massard, il ne s’agit pas d’un don, a-t-il souligné au cours de cette cérémonie de remise des kits agricoles, mais d’une exigence pour la Comilog. «Ces populations ont été déplacées, et avec les autorités locales, nous leur avons trouvé une terre d’accueil aux alentours de Moanda sur quatre sites différents, c’était la première action. La deuxième action était d’inventorier leurs biens agricoles sur les anciennes terres et les indemniser, ce qui a été fait. Le troisième acte (…), c’est ce qu’on amène aujourd’hui. Le dernier acte est un plan de formation pour les amener à améliorer leur rendement agricole».

Ainsi a-t-il repris à l’endroit des bénéficiaires, «vous avez reçu ce qui vous revenait de droit. Personne ne peut aujourd’hui se lever pour dire que j’ai été spolié par la Comilog. Et nous allons de plus en plus tendre vers cette voie parce que nous sommes tous gagnants. Tout ce que nous faisons n’est peut-être pas parfait. Mais tant qu’il y a toujours cette volonté d’aller toujours de l’avant dans l’intérêt des parties, c’est ce qui compte».

Les bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction dans la démarche de la Comilog. «Je remercie la Comilog vraiment. Je suis très contente, je n’ai rien à signaler. Comilog a fait tout ce qu’il fallait et je dis merci au nom de toutes les femmes», s’est réjouie Thérèse Alibala, responsable de femmes.

Le projet Comilog 2020 est la mise en exploitation de la nouvelle mine de manganèse sur le plateau Okouma (Sud-est du Gabon). Il vise à accroître la production minière de la Comilog, en passant de 4 millions de tonnes actuelle à 7 millions de tonnes à l’horizon 2023, grâce à la construction des infrastructures industrielles de dernière génération.

Dans la même catégorie