APS PÉNURIE D’EAU À LA CITÉ MALICK SY DE THIÈS, THIÈS : UN RAVITAILLEMENT PAR CITERNE ANNONCÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des motos pour la campagne des jeunes du RHDP dans le Tonkpi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une opération « Abstention zéro » aux élections présidentielles lancée à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Les équipes de campagne du RHDP de Tiassalé et de N’douci investies AGP Gabon: Les régies financières déclenchent une grève illimitée MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables »

Gabon: Deux présumés trafiquants arrêtés avec 4 pointes d’ivoire


  11 Octobre      11        Société (23967),

   

Libreville, 11 Octobre (AGP)- Jean Mouvoumbi Moussavou et Ange Moungou ont été saisis le 9 octobre dernier, en possession d’un sac contenant quatre (4) pointes d’ivoire provenant de deux (2) éléphants abattus dans la commune de Tchibanga, capitale provinciale de la Nyanga dans le sud du Gabon.
Deux présumés trafiquants, Jean Mouvoumbi Moussavou et Ange Moungou, ont été interpellés vendredi dernier, par les agents de la Police Judiciaire et des Eaux et Forêts en poste dans cette localité, en appui avec les membres de l’ONG Conservation Justice.

L’intervention conjointe s’est déroulée à Tchibanga, dans la province de la Nyanga. L’opération a permis de saisir les deux individus en possession de quatre (4) pointes d’ivoire d’éléphants disposées à la vente et une carabine de calibre 375. La marchandise était enfuie dans un sac.

Selon les informations reçues par un enquêteur proche du dossier, sur le lieu indiqué, après quelques heures d’attente, l’équipe a repéré deux individus descendant d’un véhicule avec un sac. Les deux hommes, ainsi que la voiture, répondaient aux descriptions faites par un indic. Ainsi reconnus, les suspects ont aussitôt été interpellés.

«La perquisition menée au domicile de Jean Mavoumbi Moussavou a permis de saisir une carabine de calibre 375, servant à l’abattage des éléphants. Jean Mavoumbi Moussavou est un récidiviste. Il avait été arrêté et condamné en 2013 à six mois de prison ferme pour commercialisation illégale d’ivoire», a déclaré la source.

Les mis en cause seront présentés devant le procureur de la République de la formation spécialisée du Tribunal de première instance de Libreville pour répondre des faits de chasse d’éléphant, détention et tentative de vente d’ivoire.

Dans la même catégorie