ANP Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020 ANP La Consule Générale du Burkina Faso élevée au Grade d’Officier dans l’Ordre du Mérite du Niger APS TNT : 92% DE TAUX DE COUVERTURE (RESPONSABLE PROJET) AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL

Gabon: Infrastructures routières: Les travaux de l’axe Idoumi-Mouila vont bon train


  9 Septembre      5        Travaux publics (270),

   

Libreville, 9 septembre (AGP)- La route en latérite reliant la ville de Mouila à Idoumi, dans la Ngounié centrale, un canton du département de la Douya-Onoye (sud-est de la province de la Ngounié), longue de 26 km, est en pleine réhabilitation. Les travaux sont réalisés par la Direction provinciale sud des Travaux publics (TP) sur fonds propres du député de ce canton, Albertine Maganga Moussavou.
Véritable ouf de soulagement pour les populations du linéaire des anciens villages et celles des bourgades environnantes, notamment Malaba, Rémbou, Nzakounengue, Doubani, Dilalou, Moukaba, Louango, Mutsima et Idoumi du canton Ngounié Centrale dans le département de la Douya-Onoye, qui voient à travers cet acte du député Albertine Maganga Moussavou, «une renaissance de cette voie départementale», devenue défectueuse.

Cette voie de communication est empruntée régulièrement par des populations de Mouila et des villages précités, ainsi que d’autres riverains, pour des travaux champêtres, la pêche, la chasse et l’exploitation forestière aussi bien par des particuliers que des sociétés.

Lors d’une visite sur ce tronçon, l’élue du Parti Social Démocrate (PSD, opposition modérée), a été interpellée par l’état de dégradation avancé de cette route longtemps oubliée. Soucieuse d’améliorer les conditions de déplacement des populations de sa circonscription électorale, Mme Maganga Moussavou a sollicité l’expertise de la Direction provinciale des Travaux publics qui a répondu favorablement.

Ainsi, les travaux de reprofilage (ensoleillement, terrassement et rechargement de latérite), ont été effectués grâce au savoir-faire de cette subdivision des TP. Sur les tronçons déjà réfectionnés, la circulation est devenue fluide.

Il faut souligner que l’état de dégradation de cette route, accéléré par l’exode rural, a occasionné la fermeture du dispensaire et de l’école publique, qui pourraient désormais rouvrir.

Pour le chef de regroupement des villages Rémbou, M. Mounguengui, affectueusement appelé ‘’Bafoi’’, «c’est un geste salutaire à l’endroit du député qui a pensé à cet axe routier longtemps délaissé. C’est ce que nos administrés souhaitent pour circuler facilement, en plus d’autres besoins», adressant par la même occasion ses encouragements à cette dernière.

Joint au téléphone, le directeur provincial des TP de la Ngounié, Urbain Mbadinga a rassuré que «les travaux qui ont débuté à peine quelques jours, vont bon train et iront à terme». Car, indique-t-il, la député Albertine Maganga Moussavou pourvoit son aide en procurant du gasoil aux engins.

Dans la même catégorie