APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE APS SENEGAL/DAGANA: 30.000 PERSONNES ONT DES DIFFICULTÉS D’ACCÈS À L’EAU POTABLE APS KALIDOU KOULIBALY :  »NOUS AVONS MONTRÉ DU BEAU JEU » MAP L’intégration régionale en Afrique reste « faible », selon l’IIRA MAP Plus d’un milliard USD de projets à financer au 7è Africa CEO Forum (organisateurs) LINA ALJA Urges Pres. Trump To Extend DED For Liberians In US ACP Bakambu envoie la RDC à la phase finale de la CAN 2019 ACP La stratégie « Mettre fin à la Tuberculose d’ici 2030 » reste la seule arme de la RDC contre cette maladie LINA New ‘Timing’ Reform Agreed At Freeport To Break Trade Barriers ACP Le Président Félix Tshisekedi encourage les Léopards

Gabon : La BAD a investi plus de 762 millions d’euros dans divers projets (vice-président de la banque)


  14 Septembre      38        Economie (22902), Finance (3737),

   

Libreville, 14/09/2018 (MAP) – La Banque africaine de développement (BAD) a investi 500 milliards de francs CFA (plus de 762 millions d’euros) au Gabon dans divers projets, a déclaré, vendredi à Libreville, le vice-président de la BAD, Khaled Shérif.

A l’issue d’une audience que lui a accordée le président gabonais Ali Bongo Ondimba, M. Sherif a souligné que la BAD « accompagne le Gabon dans son vaste programme de diversification de son économie. Elle a actuellement investi 500 milliards de francs CFA dans divers projets », indique un communiqué de la présidence gabonaise.

La Banque africaine pour le développement est prête « à aller plus loin dans son partenariat avec le gouvernement gabonais », a-t-il dit, saluant les efforts réalisés et les réformes entreprises par l’Etat gabonais depuis plusieurs mois en matière de finances.

Plusieurs accords de prêt ont été signés entre la BAD et le Gabon, notamment en 2018 pour soutenir le Plan de relance de l’économie gabonaise, adopté par le gouvernement pour moderniser et diversifier son économie après la récession provoquée par la chute des prix du pétrole.

L’objectif est de permettre au pays d’assurer une transition permettant de passer d’un modèle de croissance basé sur les hydrocarbures et les investissements publics, à une croissance plus diversifiée, inclusive, tirée par le secteur privé et créatrice d’emplois.

Dans la même catégorie