MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Gabon: La situation est « sous contrôle », les mutins arrêtés, selon le ministre de la communication


Rabat, 07/01/2019 (MAP) – Les militaires gabonais qui ont pris d’assaut, lundi matin, le siège de la radio d’Etat et diffusé un message appelant au soulèvement, ont été « maitrisés et arrêtés » et la situation est désormais « sous contrôle », a annoncé le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou.

Les mutins ont été arrêtés et la situation est « sous contrôle », a précisé le ministre dont les propos ont été relayés par les médias.

Selon des sources sécuritaires contactées par le correspondant de la MAP à Libreville, les instigateurs de ce mouvement de mutinerie étaient au nombre de huit militaires, dont deux ont été tués, cinq autres arrêtés et un dernier activement recherché.

Les coups de feu entendus auparavant à Libreville ont, par ailleurs, cessé et la vie a repris son cours normal dans la capitale gabonaise. Les émissions de la Radio d’Etat sont interrompues.

Des militaires gabonais avaient pris d’assaut la radio d’Etat vers 06h30 (05h30 GMT). Les mutins avaient demandé à la population de descendre dans les rues.

Dans la même catégorie