APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB APS COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR HUIT JOURS SUPPLÉMENTAIRES APS RÉFRACTAIRE AU TRAFIC D’INFLUENCE, MARÈME FAYE SALL POUR DES SOLLICITATIONS DIRECTES APS JOSEPH KOTO : ‘’C’EST DIFFICILE DE SUIVRE LE CHAN SANS LE SÉNÉGAL’’ APS LA MAIRIE DE DIAMNIADIO ADOPTE UN BUDGET ANNUEL DE PRÈS DE 3,4 MILLIARDS DE FRANCS CFA APS DES SCIENTIFIQUES SE PENCHENT SUR LA FIABILITÉ DES VACCINS CONTRE LE COVID-19 APS DES SÉNÉGALAIS DE PROVINCES CATALANES RÉCLAMENT UN CONSULAT DE PROXIMITÉ APS ABDOULAYE DIOP : « CHEIKH NGAÏDO BÂ ÉTAIT REMARQUABLE PAR SON ÉLÉGANCE SUR TOUS LES PLANS » APS GRAINES D’ARACHIDE : PLUS DE 46.000 TONNES COLLECTÉES, SELON MODOU DIAGNE FADA AIP COVID-19: Des cas graves en réanimation et sous assistance respiratoire (Ministère)

Gabon: Le conflit Homme-Faune au menu de l’entretien entre René Ndémezo’Obiang et Nicole Nouhando à Tchibanga


  14 Décembre      16        Société (27400),

   

Libreville, 14 Décembre (AGP) – Le Président du Conseil économique social et environnemental du Gabon (CESE), René Ndémezo’Obiang, a échangé, ce lundi à Tchibanga, avec le Gouverneur de la province de la Nyanga (sud), Nicole Nouhando, sur le sempiternel conflit Homme-Faune, rapporte l’AGP.

A la faveur de la tournée qu’il entreprend depuis dans le Gabon profond, le Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a décidé d’échanger, ce lundi à Tchibanga, avec le gouvernement de la province de la Nyanga, Nicole Nouhando. René Ndémezo’Obiang, à la tête d’une forte délégation de l’institution qu’il dirige, a indiqué à la première autorité provinciale, tout l’intérêt de la mission du CESE, qui est de collecter, au regard près, les plaines des populations rurales, notamment le conflit homme-faune.

Arrivé dimanche soir dans la capitale nynoise, René Ndémezo’Obiang, qui tire une importante délégation de son institution, a informé le Gouverneur de province de ce que le CESE, depuis le début de l’année en cours, entreprend une série de missions à l’intérieur du pays, pour la collecte des écueils liés au conflit homme-faune.

“Aujourd’hui, c’est une préoccupation majeure d’intercéder pour nos populations rurales, pour les mettre à l’abri des dommages causés par les pachydermes. Nous pensions aux battues administratives qui peuvent susciter l’éloignement de l’espèce et soulager un temps soit peu les souffrances des populations paysannes », a dit le Président du CESE.

Au cours de son séjour nynois de 48 heures, le Président du CESE s’entretiendra avec les populations impactées par le fléau. Aussi, présidera-t-il des séances de travail avec les autorités locales, tant à Tchibanga et Mayumba chef du département de la Basse Banio où il s’est installé lundi.

La Province de la Nyanga, à l’instar des autres du pays, est fortement impactée par le conflit homme-faune, perpétré principalement par les éléphants, même si d’autres espèces sont auteurs des désastres.

La visite de René Ndémezo’Obiang dans la province de la Nyanga intervient après d’autres missions entreprises par des conseillers de la République mandatés par le chef de l’institution, pour le recueil des écueils des populations sur le phénomène récurrent.

Dans la même catégorie