AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

Gabon: Le Dr Achille Tchuitcheu Nadu installé à la tête du Centre-médical de Mandji


  28 Octobre      12        Santé (8117),

   

Libreville, 28 Octobre (AGP) – Le nouveau médecin-chef du Centre-médical de Mandji, chef-lieu du département de Ndolou (ouest de la province de la Ngounié), Dr Achille Tchuitcheu Nadu, vient d’être installé dans ses fonctions par le préfet de ce département, Raymond Bimboundza, en présence des autorités locales et des blouses blanches.

Après plusieurs années sans médecin, le Centre-médical de Mandji vient de combler ce vide, au moment où l’intérim était assuré par un infirmier d’Etat polyvalent, Julien Komby. Dr Achille Tchuitcheu Nadu, de nationalité camerounaise était en service dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), où il a servi tour à tour à l’hôpital Amissa Bongo de Franceville (capitale provinciale) pendant six ans, deux ans à l’hôpital de Mounana puis à Boumango dans le département de l’Ogooué-Létili, avant sa nouvelle mutation à Mandji.

Déjà dans ses nouvelles fonctions, le médecin chef a entrepris des réunions de travail avec son personnel, mais aussi avec les quatre responsables des dépôts pharmaceutiques pour les sensibiliser de ne vendre les médicaments aux patients que sur avis médical. Il a également effectué une tournée de prise de contact dans les différents dispensaires à travers le département.

L’arrivée de ce médecin vient à point nommé, car des années durant, le Centre-médical était aux mains des Infirmiers-majors et que la plupart des personnels soignants sont formés sur le tas. Ce qui a mis en doute la qualité des soins obligeant la population à fréquenter de moins en moins cette structure sanitaire et préférant se faire soigner par automédication, sinon se voir mourir de maladie à domicile, tandis que d’autres nantis se font traiter dans des localités voisines.

En plus du plateau technique obsolète, l’acquisition d’une ambulance faciliterait des évacuations sanitaires en cas de nécessité.

Dans la même catégorie