APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Gabon: Le nouveau chef de canton Ivindo installé dans ses nouvelles fonctions


  6 Décembre      16        Politique (14231),

   

Libreville, 06 Décembre (AGP) – Pour sa première sortie officielle après sa prise de fonction il y a quelques mois, le gouverneur de la province de l’Ogooué-Ivindo, Christiane Leckat, a procédé le vendredi 04 décembre écoulé, à l’installation du nouveau chef de canton Ivindo, Marie Claire Abouya Anangapey, au village Messeb, sur le Haut-Ivindo.

Le gouverneur de la province de l’Ogooué Ivindo, Christiane Leckat, a procédé vendredi au village Messeb, à l’installation du nouveau chef de canton de l’Ivindo, Marie Claire Abouya Anangapey, promue dans ses nouvelles fonctions plusieurs mois après le décès de son prédécesseur, Joseph Bapasse.

C’est la première fois que la première femme gouverneur de l’Ogooué-Ivindo, pour sa première sortie officielle, a installé la première femme chef de ce canton.

Cette promotion d’une femme à ce niveau de responsabilité s’inscrit dans le cadre de la volonté du chef de l’État Ali Bongo Ondimba de consacrer la décennie 2015-2025 à la femme gabonaise, lors d’une déclaration à Makokou.

Cette installation fait suite au vide juridique constaté depuis le décès de l’ancien chef de canton, Joseph Bapasse, il y a plusieurs mois.

«Votre installation intervenant dans un contexte de la pandémie de la covid-19, je compte sur votre autorité afin de sensibiliser davantage sur le risque de contagion des populations dont vous avez l’administration», a dit le gouverneur, constatant le relâchement généralisé de l’application des mesures barrières qui pèse sur les populations de l’Ogooué-Ivindo.

Rappelant les dispositions du décret numéro 000724/PR/MI du 29 juin 1998 fixant les attributions, pouvoirs et avantages des personnels de commandement, Mme Leckat a demandé au nouveau chef de canton de proposer au préfet, sous-préfet, le cas échéant, les mesures d’ordre concernant l’administration et la vie économique et sociale du canton. Il signale les naissances et les décès à l’officier d’état-civil et aide au recensement de la population et à la collecte des impôts

Née le 15 janvier 1970, le nouveau chef de canton est mère d’un enfant et grand-mère de quatre petits-enfants. Après son passage à l’école interprovinciale de santé de Makokou, elle intègre le mouvement gabonais du bien-être familial (MGBEF).

Au terme de la cérémonie, Mme le gouverneur a échangé avec les populations et notabilités locales sur les questions liées, entre autres, à l’éducation, l’orpaillage, le conflit homme-faune.

Le même cérémonial se poursuit lundi dans le canton Sassamongo, département de la Zadié et jeudi prochain à Zoolende, canton Mouniandzi, dans le département de l’Ivindo.

Dans la même catégorie