GNA Parents urged to support government in ensuring safety of students GNA Police arrest over 85 people in Cape Coast for flouting COVID-19 Safety Protocols GNA ECOWAS Council of Ministers adopt M&E policy GNA Central Region records 80 COVID-19 deaths GNA COVID-19: St. Francis Xavier Minor Seminary records two cases APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : MODOU DIAGNE FADA ANNONCE DES RÉFORMES POUR 2022 APS DIOURBEL : UN MAÎTRE CORANIQUE CONDAMNÉ À DEUX ANS DE PRISON DONT 15 JOURS FERME GNA President 46 names sector and regional ministers GNA Manhyia Palace Museum closes down for renovation GNA Effia-Nkwanta honours 39 retirees, launches website

Gabon: Les chefs de canton Ogooué et Ozouri installés


  6 Décembre      26        Politique (14318),

   

Libreville, 06 Décembre (AGP) – Le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (Ouest), Paul Ngomo Ayong, a procédé, le vendredi 04 décembre écoulé, à l’installation de deux nouveaux chefs de Canton, notamment le Canton Ogooué, représenté par Nguele Jeanne et le Canton Ozouri par Michel Akouloua, au cours d’une cérémonie organisée à cet effet dans les locaux du conseil départemental de Bendjé, et ce, en présence du préfet et du sous-préfet ainsi que les chefs du village et chefs de regroupement des deux Cantons concernés.

Michel Akouala, nouveau chef du canton Ozouri, nouvellement créé et Nguele Jeanne, chef de Canton Ogooué, ont été installés officiellement par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, dans leurs nouvelles fonctions de chefs de Canton. Avant la remise de leurs attributions et du matériel bureautique, le secrétaire général de la préfecture, Athanase a lu le texte qui traite des attributions des chefs de Canton.

Ainsi, rappelant aux nouveaux promus qu’ils sont les représentants locaux de l’autorité de l’Etat, le gouverneur de la province, Paul Ngomo Ayong, leur a précisé qu’ils ont pour mission d’assurer la vulgarisation des lois, des règlements, et directives pris par les pouvoirs publics et à veiller au respect et à l’application de ceux-ci au quotidien.

Aussi, a-t-il indiqué aux nouveaux auxiliaires de commandements que les choisir à ces postes ne résulte nullement sur des affinités ethniques, familiales ou politiques.

«Il vous revient de retenir que votre choix à ces postes résulte d’une enquête de moralité soigneusement menée. Cette enquête a révélé que vous avez non seulement rendu de nobles et loyaux services à l’Etat. Sans oublier l’éloquence de vos curriculums vitae et du sens de responsabilité qui sont entre autres autant de qualités», a indiqué le gouverneur.

Conformément au décret n° 00724/PR/MI aux chapitres 33 et 34 fixant les attributions, pouvoirs et avantages des personnels et auxiliaires de commandements, le chef de Canton coordonne, entre autres, l’activité des chefs de regroupements et de village, il assure la police administrative, veille à la salubrité publique et fait des propositions au préfet et au sous-préfet. Il déclare les naissances et les décès, il aide (chef de canton) au recensement de la population.

En s’engageant à respecter et appliquer scrupuleusement, dans le cadre de leurs missions régaliennes tout ce qui va leur être confié, le chef de Canton Ozouri, parlant en son nom et à celui du chef du Canton Ogooué, n’a pas manqué de faire un bref aperçu de leurs attentes respectives. Pour ce dernier, le Canton Ogooué est à refaire et si possible il devrait mener les actions du développement à forte connotation sociale. Quant au Canton Ozouri, il a souligné que tout reste à faire dans ce canton, dans la mesure où le découpage du paysage politico-administratif dudit canton fait en 2009, soit désormais une partie du département de Bendjé. Mais, a-t-il regretté, à ce jour aucune administration n’a été mise en place.

Sur le plan administratif, le département de Bendjé comprend 1 district, 4 cantons (Ogooué, Anengué, Ozouri et Océan), 17 regroupements de villages et de 86 villages. Selon les spécificités, l’accès à ces cantons se fait essentiellement par voie maritime, fluviale et lagunaire, excepté le canton Ozouri qui nécessite l’utilisation de matériel roulant au niveau terrestre.

Dans la même catégorie