AIP Côte d’Ivoire-AIP/ CI-ENERGIES remet une broyeuse et une presse manioc aux femmes de N’Gattakro GNA President presents credentials to three new envoys GNA President tours Western North, Ashanti and Eastern regions ACAP Le Président Touadéra inaugure le laboratoire hydro-sciences Lavoisier de l’Université de Bangui ACAP Les députés approuvent avec amendements la loi modifiant et complétant certaines dispositions du code électoral MAP SM le Roi félicite le Président de la République de Guinée-Bissau à l’occasion de la fête de l’indépendance de son pays AMI Départ du Président de la République pour la Guinée Bissau AIP Le Gouvernement ivoirien adopte un plan d’action de réformes et de modernisation de l’Administration AIP Côte d’Ivoire- AIP / Les hommes de médias sensibilisés à faire la promotion des personnes en situation de handicap AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANARE-CI présente à Dabou les acquis pour les consommateurs d’électricité

Gabon : Les communautés religieuses menacent de rouvrir les lieux de cultes dès le 27 septembre prochain


  13 Septembre      6        Religion (627),

   

Libreville, 13 Septembre (AGP) – Réunis en collectif des communautés, ministères et Églises pentecôtistes, Charismatiques et de réveil, et églises apparentées, les communautés religieuses du Gabon ont décidé, le samedi 12 septembre à Libreville, de rouvrir les lieux de cultes dès le 27 septembre prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Les responsables des lieux de cultes affiliés au collectif des communautés, ministères et Églises pentecôtistes, Charismatiques et de réveil, et Églises apparentées ont déclaré que l’exercice des cultes dominicaux débutera à compter du 27 septembre 2020 à 8 heures sur toute l’étendue du territoire nationale.

«Les communautés religieuses que nous incarnons sont à bout de patience et ne pourront supporter de vivre cette injustice sans aller adorer le Créateur dans les temples, et qu’elles tiennent à reprendre le chemin de l’église», a déclaré le porte-parole du Collectif, Archevêque Jean Baptiste Moulaka.

L’Archevêque Moulaka a ainsi rappelé que le gouvernement, par la voix du Premier ministre, avait pourtant indiqué que les lieux de cultes devaient rouvrir leurs portes le 26 juillet 2020, et que cette disposition n’aurait pas été respectée. Et ce, au moment où les personnalités politico-administratives mèneraient leurs activités en toutes quiétudes en rassemblant des foules entières dont certaines ne respectent nullement les mesures barrières.

Rappelons que la riposte contre la pandémie du Coronavirus a entraîné la fermeture des lieux de cultes en même temps que les écoles, les bars, les restaurants, les hôtels, depuis le 15 mars 2020

Dans la même catégorie