ATOP FLAMBEE DES CONTAMINATIONS DANS LE GRAND TONE : PR DJIBRIL MOHAMAN RAPPELLE LES DISPOSITIONS PRISES POUR CONTENIR LE VIRUS APS SÉDHIOU : PLUS DE 60 MILLIONS DE FCFA POUR LA CONSTRUCTION D’UN BLOC MARAÎCHER ET D’UNE CENTRALE SOLAIRE À DIAMALATHIEL APS ACCORD DE PARIS : LA RÉINTÉGRATION DES ETATS UNIS « TRÈS SALUTAIRE », SELON UN OFFICIEL ATOP L’IRES-RDEC ET LE WANEP-TOGO SIGNENT UNE CONVENTION DE COOPERATION ATOP PLUS DE 300 MORTS DENOMBRES SUR LES ROUTES SELON LE MINISTRE DE LA SECURITE ATOP LE PREMIER MINISTRE INAUGURE LES BUREAUX ANNEXES DU FUTUR SIEGE GNA EC to conduct Council of State elections on February 12 GNA Asante-Akim Central Assembly presents school furniture to education directorate GNA Stationery dealers see surge in sales after school reopening ABP Coopération / Plus de 5.000 bavettes aux collèges privés pour lutter contre la propagation de la COVID-19 à Kandi

Gabon : L’hommage d’Ali Bongo Ondimba aux Forces armées gabonaises


  12 Décembre      30        Politique (14330),

   

Libreville, 12 Décembre (AGP) – Les Forces Armées gabonaises ont commémoré, ce samedi 12 décembre au camp militaire capitaine Ntchoréré de Baraka, le 60ème anniversaire de leur création par feu président Léon Mba, en présence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

Célébré ce samedi 12 décembre sur la place d’armes du régiment d’appui et de soutien du camp militaire Ntchoréré de Libreville, le 60ème anniversaire des Forces Armées gabonaises (FAG) a été marqué par la présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. En sa qualité de Chef Suprême des Forces Armées, ce dernier a tenu à honorer le dévouement et l’abnégation de ses hommes et femmes, au service de la nation.

Marquée entre autres par le souvenir des actes indélébiles laissés par les pères de la nation, Léon Mba et Omar Bongo Ondimba dans leur volonté affiché d’offrir au Gabon une armée de premier ordre, la journée a donc été l’occasion pour Ali Bongo Ondimba de rendre un hommage au dévouement de cette vaillante institution qui œuvre depuis 60 ans déjà à la défense de l’intégrité territoriale de la patrie. Ainsi qu’à la stabilité des institutions.

«Pour la célébration des 60 ans d’existence de notre Armée, au nom du Gabon, je suis venu saluer avec respect et reconnaissance les militaires, qui ont œuvré au développement et à la consolidation de nos Forces Armées. Et ainsi, rendre hommage au travail et à l’abnégation de toutes celles et ceux restés indéfectiblement attachés au service de la République », a déclaré le chef de l’Etat gabonais.

Devant l’instabilité, les menaces de guerres et les défis de tous ordres qui fragilisent certaines régions à travers le monde, auxquels le Gabon est également exposé, le numéro un gabonais, qui œuvre pour la promotion d’une Armée opérationnelle et républicaine depuis son passage au ministère de la Défense, a dit sa fierté et celle de son peuple à pouvoir compter sur des femmes et des hommes prêts à protéger, servir et défendre le Gabon jusqu’au sacrifice ultime.

Également présent, le ministre de la Défense, Michaël Moussa-Adamo a invité les uns et les autres à un devoir de reconnaissance envers les pères de la nation, à propos de leur vision sécuritaire vis-à-vis du peuple et de la nation.

«Ce jubilé de diamant des Forces Armées que constitue cette cérémonie, nous convie à un devoir de gratitude et de mémoire envers les autorités politiques et militaires qui, de 1960 à ce jour, ont contribué à la mise en place et à la consolidation d’une armée républicaine dédiée à la protection de ses intérêts supérieurs», a-t-il dit.

Pour avoir œuvré à la défense de l’intégrité territoriale et au renforcement de la solidarité nationale à travers leur engagement constant dans des tâches civiques et humanitaires, cinq officiers supérieurs, dont le général de brigade Yves Barassouaga, et le colonel Brice Clotaire Oligui Nguéma, ont été élevés au grade de chevalier dans l’ordre militaire de la panthère noire.

Composé de 450 personnels (dont 40 femmes), issus des différentes composantes des forces de défense (la Gendarmerie nationale, l’Armée de terre, de l’air, la Marine nationale, les Sapeurs-pompiers, l’Aviation légère des armées, la Santé militaire, le Génie militaire, lutte contre l’ingérence et la Sécurité militaire et la Garde républicaine), le 7ème bataillon gabonais a également été présenté à l’assistance.

Déployés dans les prochains jours en République Centrafricaine, ses hommes et femmes viennent ainsi s’ajouter au contingent gabonais en mission dans ce pays, dans le cadre de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

Agrémentée par une parade et des sonorités du corps, en plus des démonstrations sportives des enfants de troupe du Prytanée militaire de Libreville, et le parcours réalisé par des éléments des FAG, la circonstance a aussi servi de tribune à la prestation de serment à 50 officiers des grandes écoles d’officiers de Libreville.

Créée en 1929, la Gendarmerie nationale est à ce jour le premier corps habillé du Gabon. Elle sera renforcée le 06 décembre 1960 par les Forces Armées du Gabon, sous l’autorité du président Léon Mba qui a ouvert en 1962 le premier détachement des Auxiliaires Féminins des Forces Armées Gabonaises (AFFAG).

Dans la même catégorie