AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil régional du N’zi équipe 30 jeunes coiffeurs de Dimbokro AIP Côte d’Ivoire/ Une rencontre sur l’amélioration des pratiques dans l’enseignement du Français à San-Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mairie de Yopougon projette la construction de salles de classes au primaire et préscolaire GNA Gov’t returns 40% of land acquired for diary farms in Danfa to original owners GNA Institute of Directors Ghana holds 3rd Excellence Awards GNA Voting for CPP is best value for real change—CPP AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Kong souhaite l’achèvement des chantiers de développement durant le quinquennat d’Alassane Ouattara AIP Côte d’Ivoire/ La mairie va réglementer la gestion des boues de vidange à San-Pedro AIP Côte d’Ivoire/ Un programme triennal de plus de 12 milliards FCFA pour le conseil de San-Pedro GNA Police recruits asked to desist from political discussions

Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public


  25 Octobre      23        Société (25354),

   

Libreville, 25 Octobre (AGP) – Fermé plusieurs mois durant pour cause de Covid-19, les activités reprennent à l’Institut Français du Gabon (IFG). Le lancement s’est fait au cours d’un point de presse ce vendredi 23 octobre 2020, par le Directeur Bernard Rubi et la Directrice déléguée Edwige Sauzon-Bouit. Les responsables de L’IFG ont fait le pari d’une rentrée culturelle «hybride» dans le strict respect des mesures barrières.

L’Institut Français du Gabon (IFG) a rouvert officiellement ses portes au public le 16 octobre dernier, après plusieurs mois de fermeture, pour cause de Coronavirus. L’IFG innove en adaptant ses activités aux nouvelles règles sanitaires en vigueur. Il s’inscrit désormais dans le cadre de l’hybridité. Il s’agira pour l’institut de proposer au public une offre hybride mêlant activités en présentiel et évènement en ligne.

Pour cause de Covid19, les responsables de l’Institut Français du Gabon s’imposent une nouvelle vision pour satisfaire son public, ses partenaires sociaux et les acteurs culturels locaux. Désormais plusieurs formats ont été proposés au public. Il s’agira pour les amoureux de la musique de suivre des concerts live organisés en partenariat avec Ibogazik. Des capsules de l’humoriste Manitou seront diffusées en ligne. Mais aussi la médiathèque où le public est invité à commander des livres en ligne «biblio-drive» pour l’emprunt et le retour de livres. Tout cela dans l’objectif de limiter les déplacements au sein de l’Institut.

Selon la Directrice adjointe, Edwige Sauzon-Bouit, «l’IFG a fait le pari d’une rentrée culturelle hybride. L’utilisation du digital dans l’organisation des évènements culturels à l’institut reste un atout considérable afin de respecter les mesures barrières et lutter efficacement contre la pandémie».

Pour clore sa présentation, Edwige Sauzon-Bouit a rappelé que les activités se poursuivent au centre de langues et au campus France qui participent au rayonnement de la culture. Le public est appelé à s’arrimer aux nouvelles activités digitales de l’institut car de nombreuses surprises y sont réservées. Toutefois, les activités se déroulent in-situ dans le strict respect des mesures barrières annoncées par le gouvernement gabonais.

Dans la même catégorie