GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public


  25 Octobre      42        Société (33223),

   

Libreville, 25 Octobre (AGP) – Fermé plusieurs mois durant pour cause de Covid-19, les activités reprennent à l’Institut Français du Gabon (IFG). Le lancement s’est fait au cours d’un point de presse ce vendredi 23 octobre 2020, par le Directeur Bernard Rubi et la Directrice déléguée Edwige Sauzon-Bouit. Les responsables de L’IFG ont fait le pari d’une rentrée culturelle «hybride» dans le strict respect des mesures barrières.

L’Institut Français du Gabon (IFG) a rouvert officiellement ses portes au public le 16 octobre dernier, après plusieurs mois de fermeture, pour cause de Coronavirus. L’IFG innove en adaptant ses activités aux nouvelles règles sanitaires en vigueur. Il s’inscrit désormais dans le cadre de l’hybridité. Il s’agira pour l’institut de proposer au public une offre hybride mêlant activités en présentiel et évènement en ligne.

Pour cause de Covid19, les responsables de l’Institut Français du Gabon s’imposent une nouvelle vision pour satisfaire son public, ses partenaires sociaux et les acteurs culturels locaux. Désormais plusieurs formats ont été proposés au public. Il s’agira pour les amoureux de la musique de suivre des concerts live organisés en partenariat avec Ibogazik. Des capsules de l’humoriste Manitou seront diffusées en ligne. Mais aussi la médiathèque où le public est invité à commander des livres en ligne «biblio-drive» pour l’emprunt et le retour de livres. Tout cela dans l’objectif de limiter les déplacements au sein de l’Institut.

Selon la Directrice adjointe, Edwige Sauzon-Bouit, «l’IFG a fait le pari d’une rentrée culturelle hybride. L’utilisation du digital dans l’organisation des évènements culturels à l’institut reste un atout considérable afin de respecter les mesures barrières et lutter efficacement contre la pandémie».

Pour clore sa présentation, Edwige Sauzon-Bouit a rappelé que les activités se poursuivent au centre de langues et au campus France qui participent au rayonnement de la culture. Le public est appelé à s’arrimer aux nouvelles activités digitales de l’institut car de nombreuses surprises y sont réservées. Toutefois, les activités se déroulent in-situ dans le strict respect des mesures barrières annoncées par le gouvernement gabonais.

Dans la même catégorie