Côte d’Ivoire-AIP/Inter : L’Afrique du Sud lance sa première usine de vaccins contre la Covid-19 Côte d’Ivoire-AIP : Le gouvernement ratifie la convention de 2006 sur le travail maritime AIP : La Côte d’Ivoire fixe des modalités d’introduction d’espèces aquatiques dans ses eaux Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Emmanuel Macron promeut une nouvelle alliance entre l’UE et l’Afrique CAN 2021 : Naby Keita, suspendu pour les huitièmes de finale CAN 2021 : Le Zimbabwe surprend la Guinée, tout de même qualifiée Guinée/ Education : Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation Guillaume Hawing en tournée dans les préfectures de Dalaba, Pita et Labé. Lola : Visite de terrain des autorités préfectorales sur les chantiers de développement Guinée/Santé : 3ème passage de la campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal, 41.118 filles et femmes sur 41.803 atteintes à Dixinn Boké-infrastructures: La Commune rurale de Dabiss au cœur du Développement local

Gabon : L’Opposant Mike Jocktane annonce officiellement sa candidature pour 2023


  19 Octobre      43        Politique (19966),

   

Libreville, 19 Octobre (AGP) – Le président du parti Gabon nouveau (GN), l’Evêque Mike Jocktane, a annoncé officiellement samedi dernier à Port-Gentil au cours d’une déclaration, sa candidature à l’élection présidentielle de 2023.
Après l’investiture de son candidat en septembre dernier à Libreville, Gabon nouveau a annoncé, par la même occasion, l’officialisation de cette candidature par le candidat lui-même au cours d’une tournée politique qui était prévue du 7 au 17 octobre 2021.
C’est dans ce sens que pour joindre l’acte à la parole, Mike Jocktane a de manière solennelle fait savoir qu’il est effectivement dans la course de la présidentielle de 2023.
«Je serai candidat à l’élection présidentielle de 2023! Je le serai avec vous, avec Dieu, à la soumission du verdict populaire et souverain du peuple gabonais. Je veux partager mon profond espoir pour notre terre, ma confiance dans la richesse de l’intelligence collective», a-t-il déclaré.
S’exprimant sur les motivations de cette candidature, l’homme d’Église a dit que celles-ci relèvent de sa vision politique axée sur la souveraineté. Cette vision repose sur six piliers notamment : l’affirmation de l’identité culturelle; la restauration, la promotion et préservation de la souveraineté; la famille; la révolution de la culture politique et démocratique du pays; le retour à l’application de la morale en toutes circonstances; et le principe de responsabilité.
«Ma vision s’articule autour du respect inconditionnel de l’autre et de la souveraineté intégrale de chaque Gabonais et de chaque Gabonaise. Elle s’appuie sur le postulat légal que tous les citoyens et toutes les citoyennes sont copropriétaires de leur pays et doivent le cogérer et en bénéficier équitablement. Elle marque la différence. Elle assume ses choix. Elle responsabilise et autonomise chacun et chacune. Elle tient en compte et applique les fondamentaux de la politique saine. Ma vision, inédite dans notre pays et en Afrique, s’appuie sur la conviction que les intérêts supérieurs d’une nation sont d’abord et avant tout la recherche du bien-être intégral de tous ses ressortissants, leur protection physique et sanitaire, ainsi que la préservation de leurs souverainetés individuelle, territoriale, politique, économique, sociale et culturelle», a-t-il réitéré.
Le candidat a tenu à rassurer ses militants qu’il reste déterminé. «Nous ne céderons pas ! Pas cette fois-ci ! Pas en 2023 ! Je le répète pour que ce soit connu de tous, je ne reculerai pas ! Je ne me compromettrai pas ! Comme mon mentor politique André Mba Obame, j’irai jusqu’au bout, s’il le faut ! Il n’y a pas de magie, chers frères et sœurs», a-t-il dit.

Dans la même catégorie