AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

Gabon: Olam Palm Mouila forme les populations aux métiers d’éleveurs et de maraîchage


  18 Octobre      51        Société (30990),

   

Libreville, 18 Octobre (AGP) – Dans le cadre de la journée internationale de la femme rurale  célébrée le jeudi 15 octobre, la société Olam Palm  Mouila, a initié dans la capitale provinciale de la Ngounié (Sud du Gabon),  une formation sur l’élevage avicole et la pratique de la culture maraîchère aux volontaires des populations riveraines à ses plantations d’huile des lots 1, 2 et 3, en vue de favoriser la promotion des activités génératrices de revenus (AGR).

Représentant la société, le communicateur social, Dieudonné Akessa, assisté de quelques collègues de différents services, a signifié à la vingtaine de  participants que «l’un des pans de la politique du Groupe Olam Palm Gabon, est de faire profiter aux populations riveraines aux plantations d’Olam, l’impact positif du projet, comme le cas à travers ces formations d’élevage et de pratique de culture maraîchère», soutenant que, «tout le monde n’est pas censé travailler à Olam, mais qu’à travers cette société les gens peuvent profiter d’elle dans la localité».

Selon lui, Olam favorise la promotion des activités génératrices des revenus (AGR), avec pour exemple, la mise en place des plantations de manioc en savane, faisant constater que le sud du Gabon est parsemé de plaines et qu’à ce titre, l’entreprise se fait accompagner par des techniciens du secteur agricole pour de moins en moins éviter les cultures sur brûlis.

La formation d’éleveur avicole a été facilitée par un entrepreneur social, Yhan Loïc Mbadinga, propriétaire de la ferme communautaire du Centre de recherche et de ruralité (CRR lire C2R) à Mouila, laquelle a consisté à une séance de partage étant entendu que la plupart des participants possèdent une basse-cour. Il était donc question de revisiter les conditions d’élevage de la poule, parler des maladies et comment les soigner naturellement, fabriquer les aliments par une démonstration, étudier les cycles de vie de la volaille (naissance, âge de la battue pour la consommation), puis a présenté les races les plus connues de poules au Gabon, à savoir ‘’l’Isabrown’’ (coquelet d’origine américaine des années 1870 introduit en France et produit par la société meunière et avicole du Gabon-Smag) et le ’’Brahma’’ en provenance de la France via la Chine.

Le chef de secteur agricole du département de la Douya-Onoye à Mouila, Brigitte Koumba s’est occupée de la culture maraîchère en s’appesantissant sur les éléments techniques à remplir pour avoir «un bon sol, une bonne semence et une bonne récolte», au-delà de l’apport extérieur comme «l’eau, le soleil et l’air». Au demeurant, elle a dit profiter de la perche tendue par Olam pour apporter des rudiments nécessaires aux participants composés majoritairement de femmes.

Les participants ont salué l’initiative d’Olam Palm qui leur a permis d’apprendre beaucoup de choses dans les deux secteurs, dans la perspective de produire davantage et inculquer ces acquis aux progénitures. Ils ont également souhaité un apport financier d’Olam et des ONGs afin de les accompagner sur le terrain. Une attestation de participation a été remise à chacun.

Dans la même catégorie