GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

Gabon : Ossouka Raponda représente Ali Bongo Ondimba au colloque international de Brazzaville


  28 Octobre      58        Politique (17333),

   

Libreville, 27 Octobre (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda, a pris part, ce mardi 27 octobre à Brazzaville au Congo, à l’ouverture du colloque international intitulé : «De Gaulle et Brazzaville : une mémoire partagée entre la France, le Congo et l’Afrique», annonce un communiqué du gouvernement.

Cette manifestation est organisée à l’occasion des 60 ans des indépendances des pays d’Afrique francophone et des 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France en 1940. Le Chef du gouvernement a officiellement représenté le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Étaient également présents à l’ouverture de ce colloque, le président de la République du Tchad, S.E Idriss Deby Itno, le président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et la Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Madame Louise Mushikiwabo.

A l’ouverture de ce colloque, le Premier ministre gabonais a, dans son discours, rappelé les liens indéfectibles qui unissent le Gabon aux pays de la sous-région, mais également à la France et a appelé à faire de l’Histoire commune et de la mémoire partagée, un socle sur lequel s’appuyer pour bâtir ensemble, de manière apaisée et en toute sérénité, un avenir encore meilleur.

En marge de ce colloque, Rose Christiane Ossouka Raponda a été reçue en audience par le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, à qui elle a transmis un message personnel du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Dans la même catégorie