GNA Government to cooperate with Huawei to train 10,000 citizens GNA KNUST resumes work as Senior Staff call off strike AGP « Le carré parfait », un outil d’interprétation des chiffres en pays Loma AGP Boké/marché hangar: Prolifération des boutiques sur la conduite principale des eaux de ruissellement AGP Mandiana/santé : Lancement d’un programme de dépistage et de prise en charge des malades du VIH/SIDA GNA Lawyer disputes voices on audio in treason trial GNA Europrima Industries supports Rebecca Foundation GNA Ras Tafari Council calls on EKMA and STMA to protect trees after planting ACP Vote au Sénat d’une loi d’habilitation en faveur du gouvernement. AGP Gaoual-Administration : Visite de travail du gouverneur de Boké

Gabon : Plus de 120 millions € pour la construction d’un barrage hydroélectrique


  28 Octobre      28        Environnement/Eaux/Forêts (2940),

   

Libreville, 28/10/2020 (MAP)- Un contrat d’ingénierie d’approvisionnement et de construction (EPC) portant sur la réalisation des travaux du barrage hydroélectrique de Kinguélé Aval, à 100 Km à l’est de Libreville a été signé, mardi dans la capitale gabonaise, entre la société Asonha Energie et l’entreprise chinoise Sinohydro.

D’un montant de 121, 959 millions d’euros, ce projet hydroélectrique porte sur la réalisation d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 57.9 MW et une puissance productible de 400 GW/h, construit sur la rivière M’Bei (Kango) en aval des deux centrales hydroélectriques existantes de Tchimbélé et de Kinguélé, d’une capacité totale de 120 MW, rapporte le site d’information + directinfosgabon+.

L’énergie de cette centrale dont la première mise en service est prévue en 2023, sera injectée sur le réseau interconnecté (RIC) de Libreville et représentera une augmentation de 13% de la production annuelle.

Le barrage Kinguélé-Aval va permettre à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) d’optimiser la production et la fourniture d’énergie dans la région.

« Ce partenariat public-privé commandera des biens et des services auprès d’entreprises gabonaises, soutenant ainsi la relance économique. Le projet Kinguélé Aval créera plus de 700 emplois et participera largement à l’électrification des zones rurales telles que Andock Foula, contribuant à l’inclusion sociale au Gabon », a indiqué le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) qui détient 40 pc de la société Asonha Energie.

Dans la même catégorie