AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

Gabon : Plus de 120 millions € pour la construction d’un barrage hydroélectrique


  28 Octobre      11        Environnement/Eaux/Forêts (2270),

   

Libreville, 28/10/2020 (MAP)- Un contrat d’ingénierie d’approvisionnement et de construction (EPC) portant sur la réalisation des travaux du barrage hydroélectrique de Kinguélé Aval, à 100 Km à l’est de Libreville a été signé, mardi dans la capitale gabonaise, entre la société Asonha Energie et l’entreprise chinoise Sinohydro.

D’un montant de 121, 959 millions d’euros, ce projet hydroélectrique porte sur la réalisation d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 57.9 MW et une puissance productible de 400 GW/h, construit sur la rivière M’Bei (Kango) en aval des deux centrales hydroélectriques existantes de Tchimbélé et de Kinguélé, d’une capacité totale de 120 MW, rapporte le site d’information + directinfosgabon+.

L’énergie de cette centrale dont la première mise en service est prévue en 2023, sera injectée sur le réseau interconnecté (RIC) de Libreville et représentera une augmentation de 13% de la production annuelle.

Le barrage Kinguélé-Aval va permettre à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) d’optimiser la production et la fourniture d’énergie dans la région.

« Ce partenariat public-privé commandera des biens et des services auprès d’entreprises gabonaises, soutenant ainsi la relance économique. Le projet Kinguélé Aval créera plus de 700 emplois et participera largement à l’électrification des zones rurales telles que Andock Foula, contribuant à l’inclusion sociale au Gabon », a indiqué le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) qui détient 40 pc de la société Asonha Energie.

Dans la même catégorie