MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

Gabon : Plus de 120 millions € pour la construction d’un barrage hydroélectrique


  28 Octobre      32        Environnement/Eaux/Forêts (3633),

   

Libreville, 28/10/2020 (MAP)- Un contrat d’ingénierie d’approvisionnement et de construction (EPC) portant sur la réalisation des travaux du barrage hydroélectrique de Kinguélé Aval, à 100 Km à l’est de Libreville a été signé, mardi dans la capitale gabonaise, entre la société Asonha Energie et l’entreprise chinoise Sinohydro.

D’un montant de 121, 959 millions d’euros, ce projet hydroélectrique porte sur la réalisation d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 57.9 MW et une puissance productible de 400 GW/h, construit sur la rivière M’Bei (Kango) en aval des deux centrales hydroélectriques existantes de Tchimbélé et de Kinguélé, d’une capacité totale de 120 MW, rapporte le site d’information + directinfosgabon+.

L’énergie de cette centrale dont la première mise en service est prévue en 2023, sera injectée sur le réseau interconnecté (RIC) de Libreville et représentera une augmentation de 13% de la production annuelle.

Le barrage Kinguélé-Aval va permettre à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) d’optimiser la production et la fourniture d’énergie dans la région.

« Ce partenariat public-privé commandera des biens et des services auprès d’entreprises gabonaises, soutenant ainsi la relance économique. Le projet Kinguélé Aval créera plus de 700 emplois et participera largement à l’électrification des zones rurales telles que Andock Foula, contribuant à l’inclusion sociale au Gabon », a indiqué le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) qui détient 40 pc de la société Asonha Energie.

Dans la même catégorie


Article

  22 Janvier     16

Article

  21 Janvier     5