AGP Le Maroc dans les perspectives d’accueillir la CAN 2025 AGP Boké : Le premier ministre déclare que le CNRD tient à un changement dynamique au profit de population AGP N’Zérékoré-Culture : Lancement de la 3e édition du festival des arts de la forêt AGP Nzérékoré/Education : Lancement de la formation des enseignants de CE1 et CE2 en mathématique et français AGP Boké : Le premier ministre Dr Bernard Goumou Chez le doyen de la ville AGP Rabat : Le complexe sportif Mohammed VI, véritable centre d’expertise et de Savoir-faire AGP Kankan : Les religieux ne partagent pas l’avis du ministre Charles Wright au sujet de Ismaël Nanfo AGP Kankan : Le ministre Alphonse Charles Wright dresse le bilan de sa tournée à l’intérieur du pays AGP Guinée : Chaque ministre doit faire parvenir dans un délai d’une semaine, la liste de l’ensemble des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023 (Colonel Matadi Doumbouya) ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale

Gabon: Présentation de l’étude d’impact environnemental de la route Oyem-Medzeng


  9 Mai      191        Science (487),

   

Libreville, 09 Mai (AGP) – C’est Jean Baptiste Massamouna, expert du cabinet international de consulting, commis à cet effet, qui a fait cette présentation le 7 mai dernier à la salle de réunion du gouvernorat.

La présentation de cette étude d’impact environnemental et social, sollicitée par la Commission de communauté économique de la Cémac, s’est faite en présence de nombreuses personnes dont des élus locaux et des chefs de villages et regroupements de villages.

La présentation de cette étude d’impact environnemental et social a pour objectif de porter à la connaissance du public les impacts sociaux, économiques notamment, engendrés par l’aménagement et le bitumage de l’axe routier Oyem-Assok-Medzng, long de quarante kilomètres.

«La présente étude a été menée en conformité avec le décret N° 539 qui réglemente les études d’impact environnemental en République gabonaise. Après la phase de collecte des données et de consultation des populations, nous sommes là aujourd’hui pour présenter cette étude au public», a expliqué le consultant, non sans souligner que les travaux qui seront réalisés impacteront également la bio- diversité.

«Il importe de retenir ici que les impacts sur la biodiversité sont minorés, les plus importants sont les impacts socio-économiques, car des maisons d’habitation, des commerces, des plantations, etc. seront détruites, pour cette raison, un plan environnemental et social a été mis en place en vue d’une bonification desdits impacts, afin qu’ils ne soient pas beaucoup ressentis par les populations», a indiqué M. Moussamouna, soulignant cependant que l’étude n’est pas encore arrivée à son terme.

«Nous sommes encore à mi-chemin, mais suffisamment avancé, nous espérons organiser assez rapidement, à la fin, l’atelier de restitution destiné à valider la présente étude d’impact environnemental et social», a conclu l’expert, égrenant quelques retombées bénéfiques liées à l’aménagement et au bitumage prochain de la voie publique de l’axe Oyem-Assok-Mendzeng.

AGP/EMM

Dans la même catégorie