STP-PRESS Covid-19: Banco Mundial doa 2,5 milhões de dólares à São Tomé e Príncipe STP-Press Covid-19: São Tomé e Príncipe anuncia redução de passageiros nos transportes e horário para comércio AIP Des espaces publics désinfectés à Korhogo AIP COVID-19: Des dons du Gouvernement aux populations de Maféré AIP La COP 26 reportée en raison du COVID-19 AIP La BCEAO encourage la promotion des paiements électroniques (MENUP) AIP Le Malawi confirme trois cas de COVID-19 AIP COVID-19: Non-respect du couvre-feu dans certains villages de Dimbokro AIP COVID-19 : Une brasserie fait divers dons à l’hôpital d’Anyama AIP Le non respect du couvre-feu à Bocanda dénoncé

Gabon : Présentation des collections Assoumatari en plein air à Awendjé


  14 Février      3        Mode (15),

   

Libreville, 14 Février (AGP) – Le défilé de mode a rencontré un franc succès auprès du public, pour ses collections comme pour son côté inédit.

Chose promise, chose faite. La styliste Assoumatari a tenu le pari d’un défilé de mode grand public, le jeudi 13 février écoulé, au rond-point d’Awendjé, dans le 4ème arrondissement de Libreville.

Et comme on pouvait le présager, les populations riveraines ou de passage ont raffolé des collections présentées, au cours de ce festival dénommé «Gabon, Talents d’exception». A telle enseigne qu’à minuit passé, les curieux étaient encore là, à se délecter de ce spectacle qu’ils ne voient souvent qu’à la télévision.

Tout avait pourtant commencé avec un léger retard à l’allumage. C’est à 22 heures qu’Assoumatari a sorti la première de ses 3 collections. Celles-ci alliaient savamment des tissus tels que le wax ou la soie à des matières typiquement africaines comme le cauris ou le raphia. On pouvait également percevoir beaucoup de références au Gabon, à l’instar de la dominance de la couleur verte qui symbolise la forêt, ou du jaune représentant le soleil et l’Equateur. Autre clin d’œil au pays, les sacs, robes et chemises aux formes de la carte du Gabon.

«Je m’inspire de tout ce qui m’entoure», révélait déjà la styliste, au sortir de son premier défilé de mode en terre gabonaise, en décembre dernier. Et la créatrice d’ajouter : «Le festival de ce soir encourage le croisement entre le savoir-faire des créateurs et leur créativité originale. L’objectif étant de présenter au public ce que leurs frères et sœurs du domaine de la mode savent faire pour la promotion de la culture gabonaise».

Assoumatari n’a pas presté seule. Elle était accompagnée du styliste gabonais, Anicet Design. Ce dernier a lui présenté sa collection Saint-Valentin. Tuile, strass, paillettes, et domination de la couleur rose en étaient les principales caractéristiques.

Et parce qu’elle souhaite «amener la mode au contact des populations», Assoumatari entend organiser ce défilé dans les cinq autres arrondissements de Libreville.

AGP/FE

Dans la même catégorie