APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

Gabon: Remise du rapport définitif du projet de l’école de formation aux métiers de la communication remis au ministre Mboumbou-Miyakou


  13 Novembre      2        Société (25218),

   

Libreville, 13 Novembre (AGP) – La commission de travail chargée de réfléchir sur la mise place de l’école nationale de la poste, des technologies de l’information et de la communication a remis, le jeudi 12 novembre, le rapport définitif du projet de l’école de formation aux métiers de la communication au ministre de tutelle, Edgard Anicet Mboumbou-Miyakou.

D’ici l’année 2021, le Gabon sera doté d’une école de formation aux métiers de la communication. A l’initiative du ministre chargé de la Communication, l’arrêté n°00013/MC/SG/DCAJ/2020 portant création, organisation et fonctionnement de la commission de travail chargée de réfléchir sur la mise en place d’une école des métiers de la communication a été pris.

Cette commission, présidée par Jacques Sima et rapportée par Léon Ivanga, a pour mission de restituer le projet de construction. En effet, la commission a donné son rapport définitif. Selon le rapporteur Léon Ivanga, l’école de formation aux métiers de la communication répondra aux spécificités de chaque secteur d’activités. Constituée de cinq départements (systèmes des réseaux numériques; audiovisuel et cinéma; communication des organisations; journalisme et management postal), l’école s’organise autour d’une formation continue et d’une formation initiale. Les ressources financières annuelles sont estimées à 2.320.000.000 F CFA. Située dans la commune d’Akanda, l’école aura la capacité d’accueil d’une forte densité, car 24 salles, 2 amphithéâtres seront construits pour accueillir les apprenants.

Le ministre de la Communication, Edgard Anicet Mboumbou-Miyakou, après avoir pris connaissance dudit projet, s’est dit satisfait du travail professionnel qui lui a été présenté par les experts. «Je suis satisfait du professionnalisme dont vous avez fait preuve. L’école est le socle du développement d’une nation. Nous sommes en phase avec la politique prônée par le président Ali Bongo Ondimba. En effet, tout cela nécessite des moyens. Nous proposerons au Gouvernement afin que l’année 2020-2021 soit effective. Nous offrons ici un cadre propice pour la jeunesse gabonaise, nous devons faire en sorte que cette école soit une réalité», s’est-il réjoui.

Le Président de la Commission, Jacques Sima, a exprimé l’importance de cette école dédiée aux métiers de la communication. «La création de cette école est d’une importance capitale. Nous avons gagné la bataille de l’intelligence en créant cette école. Il faut le souligner, la formation est au cœur de la politique du président Ali Bongo Ondimba. Nous avons travaillé avec passion car la formation est l’essence du développement dans un pays. Nous avons travaillé uniquement avec les experts gabonais, voici le produit de notre réflexion», a-t-il expliqué.

La future école est attendue avec impatience, car elle offrira toutes les commodités à la jeunesse gabonaise qui n’ira plus se faire former dans les métiers de la communication hors de nos frontières.

Dans la même catégorie