AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Agbaou fait la promotion de l’excellence à l’école AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes RHDP de la Bagoué réaffirment leur engagement pour la victoire au premier tour de leur candidat Campagne RHDP Bagoué AGP Gabon/Mekambo : Un exploitant forestier chinois arrêté pour vol de bois puis libéré APS DIX-HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19, AUCUN CAS IMPORTÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Anne Ouloto bat campagne pour l’union des fils du Cavally AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : la CEI sensibilise la population d’Adzopé sur les modalités du scrutin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : le développement du numérique et des TIC, l’une des priorités du candidat du RHDP GNA NDC Flagbearer ends Western Regional tour

Gabon: Remise officielle des travaux de voiries de Moanda et lancement des activités du Samu


  4 Octobre      13        Travaux publics (293),

   

Libreville, 04 Octobre (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda a procédé, le vendredi 02 octobre écoulé, à l’inauguration des travaux de voiries de l’artère principale de la ville de Moanda, à la mise en service officielle du Samu social et de la cabine de téléconsultation de l’hôpital de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est).

C’est devant un parterre d’invités de marque que la Cheffe du Gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda a procédé vendredi dernier à la coupure du ruban symbolique concrétisant la remise officielle des travaux de voiries de l’artère principale de la ville de Moanda, la mise en service du Samu Social et de la cabine de téléconsultation de l’hôpital Comilog.

«Les infrastructures que nous livrons aujourd’hui, à savoir l’artère principale de la route de Moanda, la livraison de 5 ambulances dans le cadre du Samu social pour la ville de Moanda, Bakoumba, Mounana et Franceville, ainsi que la cabine de téléconsultation, contribueront à l’amélioration des conditions de vie des populations de Moanda et des localités environnantes», a indiqué, pour sa part, le ministre de Mines lors de son propos de circonstance.

Selon Vincent de Paul Massassa, l’inauguration de l’axe principal de la ville de Moanda n’est rien d’autre que la matérialisation de la volonté politique du chef de l’Etat gabonais, conformément aux orientations contenues dans la cadre du Plan stratégique Gabon Emergent. «En s’arrimant à cet exigence cher au Chef de l’Etat, le groupe Eramet, à travers sa filiale Comilog, réalise des actions destinées au développement des localités de son environnement. Un effort que je salue et encourage fortement», a ajouté le membre du gouvernement. Aussi, a-t-il renchéri, la réhabilitation de la route principale de la commune de Moanda n’est que le point de départ devant conduire à la réhabilitation de quasi toutes les voies secondaires de la ville. Cette nouvelle dynamique rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la responsabilité sociétale des entreprises au bénéfice des populations dont les aspirations sont prises à cœur par le gouvernement, explique le ministre.

Pour le Président directeur général du groupe Eramet, Christel Bories, le pilier central de la nouvelle stratégie est d’être une entreprise engagée, citoyenne et contributive. «Vous ne venez pas seulement inaugurer une route. Vous venez inaugurer une nouvelle dynamique que nous avons engagée en faveur des populations. Ici, Comilog et Eramet ont répondu à une attente forte des habitants de Moanda et des autorités de la République», a-t-elle indiqué.

En effet, cette route était dans un état de dégradation très avancée. Pour un coût global de 4,2 milliards de francs CFA, cette artère de 4 km a été entièrement réhabilitée par une entreprise gabonaise locale, avec l’accompagnement des ingénieurs de la Comilog et de sous-traitants locaux, le tout sous la supervision du laboratoire national du ministère des Travaux publics et de la mairie de Moanda.

L’inauguration du Samu social matérialise davantage l’engagement de la Comilog au chevet des populations vulnérables, entre autres. Depuis son implantation au mois de février 2020, grâce à une convention de partenariat et de financement avec la Comilog à hauteur de 250 millions de francs CFA par an, cette antenne du Samu social inaugurée a déjà permis à près de 10 000 habitants de Moanda, Mounana et Bakoumba de bénéficier gratuitement de soins de proximité et de médicaments, avec cinq ambulances qui permettent de se rendre au chevet des malades.

Afin de renforcer cette offre de santé, il y a aussi la mise en service officielle d’une cabine de téléconsultation à l’hôpital Marcel Abéké de la Comilog. «D’un investissement global de 150 millions de francs CFA, cette cabine de télémédecine, accessible à tous, est une petite révolution au Gabon. Elle permettra, depuis Moanda, de bénéficier de l’avis médical d’un spécialiste sans se déplacer vers les grands centres de santé de Libreville (…). Notre objectif est d’offrir aux patients de Moanda et des alentours un panel de spécialistes dans différents domaines. A travers ce dispositif nous contribuerons de manière certaine au renforcement de l’accès aux soins pour tous», a affirmé le PDG du groupe Eramet.

Le maire de la Commune de Moanda, Bernard Moulonda, n’a pas manqué, dans son allocution de bienvenue, de remercier l’équipe gouvernementale et particulièrement le chef de l’Etat, pour avoir pris à cœur les doléances des populations via son partenaire stratégique la Comilog. L’occasion était aussi donnée à l’édile pour remercier le groupe Eramet et la Comilog qui œuvre au développement de la ville de Moanda à travers un programme destiné à améliorer les conditions de vie des populations.

L’ancrage du groupe Eramet au Gabon, à travers la Comilog et la Sétrag, s’illustre aussi depuis longtemps par d’autres actions sociétales concrètes dans le domaine de l’éducation, la santé, la formation aux métiers de la mine, la préservation de la biodiversité ou l’épanouissement des jeunes par le sport.

Dans la même catégorie