APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Gabon: Retour au RHM de Serge Maurice Mabiala


  5 Janvier      12        Politique (14295),

   

Libreville, 5 Janvier (AGP) – Le député du 1er arrondissement de Mouila, Serge Maurice Mabiala a quitté le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM, opposition radicale) d’Alexandre Barro Chambrier pour rejoindre le Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) de Michel Menga M’Essone, l’actuel ministre de la Culture.

Le député du premier arrondissement de Mouila (sud), a annoncé son départ par une lettre adressée à son parti dirigé par le Pr Alexandre Barro Chambrier, affectueusement appelé ABC par ses partisans. L’information donnée par plusieurs médias a été confirmée par la direction de la communication de Serges Maurice Mabiala.

Au siège du RPM dans le centre-ville à Libreville, la journée a été ponctuée une réunion de crise pour examiner les contours de ce départ qui pourrait assurément lui faire perdre un élu national, sinon plus, sur les trois que compte le parti.

L’annonce de ce départ de Serge Maurice Mabiala intervient alors que Michel Menga M’Essone a annoncé son encrage auprès du président Ali Bingo Ondimba qui l’a nommé au gouvernement en mai 2018.

Dans les prochaines heures devraient s’engager les communications politiques et certainement la bataille judiciaire dans plusieurs semaines, autour des mandats de Serge Maurice Mabiala, Jean Robert Ngoulongana, élu du canton Ogooué et Lac (Lambaréné) et de Edgard Owono Ndong du canton Elelem (Oyem). La paternité du RHM pourrait aussi être âprement disputé d’autant que Michel Menga M’Essone, exclu du RHM avait créé une aile dissidente avant que Barro Chambrier ne crée le RPM.

Le fait est que ces députés proches de Barro Chambrier avaient été élus sous la bannière RHM, car la Cour constitutionnelle n’avait pas reconnu les candidatures RPM. Ce retour de Serge Maurice Mabiala au RHM laisse donc entrevoir en perspective une bataille judiciaire. L’élu du premier arrondissement de Mouila a peut-être pensé aux jurisprudences existantes en la matière pour sauver son mandat, même si beaucoup y voient déjà un coup politique contre ABC.

Ancien directeur de cabinet adjpoint d’Ali Bongo Ondimba, puis ministre de la fonction publique, Serge Maurice Mabiala avait, avec d’autre membre du Parti démocratique gabonais (PDG) quitté le parti au pouvoir pour former le Rassemblement Héritage et modernité en mai 2016, rejoignant l’opposition radicale.

Dans la même catégorie