ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Gabon : Un gabonais à la tête du secrétariat exécutif du RAPAC


  9 Avril      55        Economie (24461), Entreprises (1272),

   

Libreville, 09 avril 2015 (AGP) – Le Gabonais, Omar Ntougou a été désigné secrétaire exécutif par intérim du réseau des aires protégées d’Afrique centrale (RAPAC), à l’issue d’un conseil extraordinaire de l’institution tenu mercredi et ce jeudi, à Libreville, a-t-on appris de sources proches du RAPAC.

Selon la source, M. Ntougou a été désigné suite à l’éviction du Camerounais, Sébastien Kamga Kamdem, par le conseil des ministres.

Il est reproché à l’ancien secrétaire exécutif d’avoir occasionné au sein de l’organisation un climat malsain.

Pour le ministre Equato-guinéen et président en exercice du RAPAC, la nomination de M. Ntougou pour assurer l’intérim augure des lendemains meilleurs pour l’organisation environnementale régionale.

Pour sa part, le ministre gabonais délégué à la Forêt, Basile M’boumba a demandé que cette période transitoire avant la désignation d’un nouveau secrétaire exécutif soit effectuée un audit, lequel permettra de ressortir les forces et les faiblesses du système actuel et renseignera sur les dispositions à prendre pour améliorer la performance de l’organisation.

Le RAPAC est en proie à une crise institutionnelle, financière et de bonne gouvernance, indique-t-on.

Le réseau des aires protégées d’Afrique centrale, est un organisme qui s’occupe des aires protégées en Afrique centrale, essentiellement dans la forêt du bassin du Congo et regroupe, le Cameroun, le Congo, la Guinée Equatoriale, le Tchad, Sao Tomé, la République démocratique du Congo (RDC), la Centrafrique et le Gabon.

IM.

Dans la même catégorie