GNA National service personnel urged to venture into livestock rearing GNA Former MCE, five others file nominations for Hohoe NDC parliamentary primaries GNA Government committed to improve living conditions in rural areas – DCE GNA NPP leadership urged to work to protect existing parliamentary seats GNA Volta NDC to vet 63 aspirants for parliamentary primaries GNA Vegetable sellers lament over lack storage facilities for preservation AGP Gabon : Lee White visite les usines de transformation du bois de Port-Gentil AGP Gabon : Le Secrétariat exécutif du PDG en tournée nationale sous le sceau de la cohésion et de l’unité AGP Championnat national D3 : Panthères Christ Roi et Moanda FC débutent bien AGP Guinée-Economie : Un arrêté de réglementation des activités des entreprises industrielles désormais disponible

Gabon : Un taux de croissance moyen de 5,9 pc entre 2009 et 2014


Rabat,19 oct. 2015 -(MAP) – Le Gabon a enregistré un taux moyen de croissance de 5,9 pc entre 2009 et 2014, a indiqué le ministre du Développement durable, de l’économie, de la promotion des investissements et de la prospective, Régis Immongault.

Cette croissance devait être toujours plus inclusive afin qu’elle crée de l’emploi et qu’elle profite au plus grand nombre de Gabonais, a néanmoins concédé le ministre qui était dimanche l’invité de l’émission ‘’La Matinale’’ de Radio Gabon.
Evoquant les difficultés dont souffre le secteur pétrolier, M. Immongault a expliqué que la mutation et la diversification de l’économie nationale sont en marche grâce à d’autres secteurs qui portent désormais la croissance du pays, en particulier l’agro-alimentaire, les mines et le secteur tertiaire.
Le ministre a souligné, en outre, que le Gabon devrait avoir une politique toujours plus attractive dans le domaine des Investissements directs étrangers (IDE), même si les efforts entamés ont permis des ‘’avancées notables’’.
Ainsi, depuis 2009 et le début du mandat du Président Ali Bongo Ondimba, le montant total des IDE pour le Gabon est passé de 2,5 à 5 milliards de dollars en 2014, a-t-il précisé.
Au sujet des Zones économiques spéciales, Régis Immongault s’est réjoui de la réussite de la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok (sud Libreville), primée par le Financial Times qui la classe en 2è position en Afrique subsaharienne. (MAP)

SI—BI.
LA.
MAP 191757 GMT oct 2015

Dans la même catégorie