AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Gabon/Cour des Comptes: Une soixantaine de Greffiers comptables en formation


  5 Novembre      12        Economie (10333),

   

Libreville, 05 Novembre (AGP) – Un atelier de formation à la faveur de 30 Greffiers comptables de Libreville et de Ntoum, visant à revisiter les atouts liés à leur activité, s’est déroulé du 03 au 05 novembre 2020, au siège de la Cour des comptes de Libreville. Une initiative de son président, Gilbert Ngoulakia.

Durant trois (3) jours, une soixantaine de Greffiers comptables de Libreville et de Ntoum ont reçu les rudiments sur les modules des missions et l’organisation des procédures, les audiences et l’évaluation de la performance de la Cour afin de leur permettre de mieux exercer leur métier professionnel.

Comment rendre plus compétitif le greffier comptable ? C’est tout l’intérêt qu’a visé le séminaire de formation que l’institution judiciaire comptable vient d’organiser, à son siège social d’Acaé dans le 5ème arrondissement de la capitale gabonaise.

“Les greffiers sont la mémoire de la Cour des comptes », selon son Premier président, Gilbert Ngoulakia. C’est au titre de cette considération que les exigences de performance s’imposent à eux. Et constatant que plusieurs de ses collaborateurs ne maîtrisant pas certains rudiments, une remise à niveau a été vue comme une alternative à cela. Alors, une soixantaine de greffiers des juridictions de Libreville et de Ntoum, divisés en deux groupes de 30 agents a donc reçu cette formation.

D’après Alex Euv Moutsoungou, magistrat président de chambre, par ailleurs formateur, la Cour des comptes est une juridiction particulière, ayant des missions toutes aussi particulières (production des comptes de l’état, des collectivités locales). Elle fait parler les comptabilités. C’est-à-dire rendre compte qu’une dépense a été mal exécutée (examen de la comptabilité). La tenue des données statistiques, les décisions et voies de recours. Tous ces actes doivent être bien tenus.

« Il est aussi nécessaire d’écouter les besoins de ces derniers. La formation s’est étalée sur une semaine, et répartie en deux groupes de trente (30) personnes, en raison du respect des mesures barrières liées à la pandémie de la Covid-19. Vivement que la formation continue et s’étende aux juridictions de l’intérieur du pays », a-t-il déclaré.

Dans la même catégorie