AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Economie bleue : Vers l’élaboration d’un projet banquable pour la région des Grands Ponts AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes

Gabon/Covid-19: Dr. Guy Patrick Obiang Ndong annonce le renforcement de la surveillance sanitaire avec des brigades mixtes


  19 Novembre      2        Santé (8150),

   

Libreville, 19 Novembre (AGP) – Le ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a annoncé ce jeudi 19 novembre 2020, au cours d’une conférence de presse, une surveillance sanitaire renforcée avec une brigade mixte dans le pays, après le constat d’un relâchement des mesures barrières, notamment du port du masque et des rassemblements.

Au cours de cette conférence de presse, le ministre de la Santé a fait part de la situation sanitaire actuelle du pays. En effet, les tendances d’une manière générale sont en baisse au regard des dernières données qui font état de 275 992 tests réalisés, 9116 cas positifs à la covid-19, 8965 guérisons, soit 98,3%, 93 cas actifs et 59 décès soit un taux de létalité de 0,6%.

Cependant, depuis l’allègement des mesures prises par le Premier ministre, chef du Gouvernement, sur les instructions du président de la République, selon le patron de la santé, on observe petit à petit un relâchement des populations notamment au niveau du port du masque et des rassemblements de plus de 30 personnes tant bien même la maladie fait encore partie de notre quotidien. Une situation peu déplorable.

“Plusieurs personnes ne portent pas le masque, ou le porte mal. La limitation du nombre de personnes par rassemblement est peu suivie dans les cérémonies. En même temps, nous enregistrons, depuis quelques semaines, une augmentation progressive du nombre de nouveaux cas dont la moyenne est passée de 5 par jours en septembre à environ 10 par jours en novembre”, a affirmé Dr. Guy Patrick Obiang Ndong.

Non sans ajouter que dans les hôpitaux, le taux d’occupation de lits en réanimation est de 18%, et on a enregistré 6 décès en un (1) mois. Il a ainsi invité les uns et les autres à redoubler d’efforts dans le respect des gestes barrières, pour faire freiner la maladie.

Ainsi, les membres du gouvernement sur instruction du Premier ministre, optent pour de nouvelles stratégies qui pourront en quelques sorte empêcher l’évolution de la covid-19. De même, le renforcement de la surveillance sanitaire avec les brigades mixtes, dont la mission est de veiller au respect des mesures barrières et des protocoles sanitaires dans les secteurs d’activités à risque.

Ces brigades seront composées des agents du Copil, du ministre de la Santé, de la Défense, de l’Intérieur, du Commerce et des Transports. Elles seront également accompagnées de la commission laboratoire pour effectuer les tests de dépistages sur place.

Des tests de dépistages volontaires et mobiles seront effectués dans quelques carrefours à forte densité humaine. Des sanctions sévères sont prévues pour les individus qui seraient en infraction.

Dans la même catégorie