MAP La présidence marocaine de la Conférence générale de l’AIEA, consécration du leadership africain du Royaume (déclarations) ATOP OTI/PROGRAMME DE REPARATION DES VICTIMES DES TROUBLES SOCIOPOLITIQUES: HCRRUN ENTAME L’INDEMNISATIOIN DES VICTIMES NON-VULNERABLES DANS LE GRAND OTI ATOP KLOTO/ GESTION DE L’AIRE PROTEGEE D’AMOU-MONO : L’UAVGAP S’INSPIRE DES EXPERIENCES DE MISSAHOE ATOP LITTERATURE : L’OUVRAGE « CONSTITUTIONS ET REGIMES POLITIQUES DU TOGO DE 1960 A NOS JOURS » DU PROFESSEUR KOFFI AHADZI-NONOU RENDU PUBLIC ATOP GARANTIE UNIQUE DU TRANSIT ROUTIER INTER-ETATS DE LA CEDEAO : LES ACTEURS ECLAIRES SUR LE MECANISME ET LA PROCEDURE GNA We are not happy with your actions-Regent of Tefle Tademe condemns separatist group GNA Ghana records 1,585 road crash deaths in eight months GNA Bayport Savings and Loans records impressive half-year results GNA MTN Ghana awards scholarships to 50 students in Northern Sector GNA Young people asked to utilise family planning services

Gabon/Covid19: 4 mois après, le Copil s’auto-satisfait de la gestion de la crise sanitaire


  15 Juillet      25        Société (23095),

   

Libreville, le 15 Juillet (AGP)- Après 4 mois de lutte contre la pandémie du Covid-19 au Gabon, le Comité de pilotage (Copil) du plan de riposte , par la voix de son porte-parole, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong, a dressé le bilan de la riposte ce lundi 13 juillet après-midi, à l’immeuble Arambo de Libreville.
L’organisme s’appuie sur plusieurs indicateurs allant dans le sens d’une maîtrise de la pandémie. Même si des améliorations sont toujours attendues, et la prudence, toujours de mise.

Les tendances évolutives et les perspectives de la situation sanitaire étaient également au menu de la présentation faite aux hommes des médias par le Porte-parole du Copil, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong. Il était accompagné du président du Comité technique, Pr Romain Tchoua, et des directeurs de santé régionaux du Woleu-Ntem, du Haut-Ogooue et du Moyen-Ogooué.

S’agissant du bilan de la riposte, les panelistes l’ont jugé «positif au regard de la tendance baissière de la pandémie». Laquelle est stabilisée à 8% environ de prévalence, pour une incidence de 5%.

La lecture de cette courbe permet également de dire que le pic de la pandémie est derrière nous, et qu’il pourrait avoir été atteint au 25-26 avril derniers, avec un pourcentage des contaminations qui culminait à près de 25%. Entre temps, les structures de prises en charge ont été décuplées, pour s’établir à 44 actuellement à travers le pays, dont 11 structures de prise en charge ambulatoire.

Le nombre de guérisons virologiques a lui aussi augmenté (3 004 guéris), tout comme la capacité litière. A l’inverse, les hospitalisations ont baissé, et le Copil a annoncé le délaissement prochain des sites d’isolement (hôtels), au regard de leur désemplissement progressif.

Côté perspectives, le Copil a prévu d’équiper l’ensemble des régions sanitaires d’équipements de détection du Coronavirus, à l’instar du Woleu-Ntem qui en manque encore.

La célérité dans la remise des tests est un point sur lequel le Copil est également attendu par les populations. L’entité entend enfin maintenir la surveillance active, notamment en ces temps de déconfinement partiel.

«Le maître mot est de ne pas baisser les bras», a résumé le Général Romain Tchoua.

Dans la même catégorie