APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés


  22 Janvier      18        Société (29453),

   

Libreville, 22 Janvier (AGP) -Le Syndicat de l’Education nationale a demandé plus de lisibilité sur les 1044 dossiers déjà enregistrés, lors d’un point de presse tenu mercredi 20 janvier à son siège, sis à la peyrie.

Réuni le mercredi 20 janvier 2021 à son siège, le Syndicat de l’Education nationale (SENA) a exhorté le comité de pilotage de rendre plus explicite les 1044 situations administratives qui ont déjà été traitées à ce jour, en mettant à leur disposition des listings des bénéficiaires par ministère, pour mieux apprécier le travail qui est fait. Il s’agit plus spécifiquement de 458 dossiers de recrutement et 586 dossiers de reclassement après stage, tous avec effet solde pour ce 25 janvier 2021, indique le syndicat dans un communiqué dont l’AGP a reçu copie. Aussi, souhaite-t-il que le comité de pilotage procède à des bilans mensuels sur l’avancement des travaux.

Par ailleurs, il demande au gouvernement d’imprimer plus de dynamisme et d’entrain dans le processus de régularisation des situations administratives, objet de toute attente des milliers d’agents publics en général et du personnel du secteur éducatif en particulier.

Ainsi, le syndicat national de l’éducation n’a pas manqué de dénoncer les manquements observés dans le processus de régularisation des dossiers. «Le syndicat s’insurge contre les dérapages et le marchandage constatés dans le recrutement du personnel dans les confessionnels catholique et protestant qui foulent au pied, les procédures en matière, tout en voulant mettre sur le fait accompli», relate le syndicat dans le communiqué.

De plus, il a mis un accent particulier sur les deux concours internes, notamment de l’Ecole normale supérieure (ENS) et l’Ecole nationale des instituteurs (ENI) qui, jusqu’à ce jour, sont toujours suspendus. «Nous exigeons l’organisation de ces deux concours internes avant la fin du mois de janvier 2021. Si cette échéance n’est pas respectée, le SENA se réserve de mener des actions pour protester contre la non organisation desdits concours. Dans le même temps, il exige également le lancement dès cette année, la formation des inspecteurs du second degré à l’ENS et à l’ENSET de Libreville».

Pour traiter des questions parallèles à cette problématique, une Assemblée générale sera organisée le 13 février prochain à 10 heures au siège du syndicat. Elle permettra aussi d’apprécier les avancées enregistrées sur le dossier prioritaire, à savoir, la lisibilité des dossiers déjà régularisés.

Dans la même catégorie