ABP Les leaders religieux de Djougou appelés à plus d’engagement dans la lutte contre les grossesses en milieu scolaire ABP Les coordinations FACICA Zou- Collines installées pour la réélection de Patrice Talon en 2021 ABP Le gouvernement béninois apporte une aide aux sinistrés de Gogbèdè ABP La fondation Etisalat offre de kits scolaires à 300 enfantsvulnérables à Ifangni ABP La baisse de niveau des écoliers en mathématique et en français au cœur de la Journée de réflexions des enseignants ABP La semaine de l’état civil lancée à la mairie de Bohicon ANP Tahoua : Réunion de lancement officiel du Bilan des Réalisations du Plan d’Action 2016-2020 de la mise en œuvre de l’Initiative 3N ANG Especial 24 de Setembro/Sobrevivente de Komo pede intervenção do Governo central na resolução do problema de pensões ANG Especial 24 de Setembro/Administrador do sector Komo diz que a ilha se depara com grandes dificuldades Inforpress Porto Novo/Ano agrícola: Agricultores já concluíram sementeira e preparam-se para monda

Gabon/Fake news: Pas de repêchés en vue pour les moyennes de 7,70 au baccalauréat 2020


  4 Septembre      19        Education (3524),

   

Libreville, 04 sept (AGP)- Depuis quelques heures, une fausse information devenue virale sur les réseaux sociaux indique que le ministère de l’Éducation nationale prévoit repêcher les élèves ayant obtenu une moyenne de 7,70/20. Une information démentie par le ministère de l’Éducation nationale via un communiqué de presse parvenu à la rédaction de l’Agence Gabonaise de Presse ce Vendredi.

«Le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies, de l’Education Nationale, chargé de la Formation Civique, informe les élèves et toute la communauté éducative, qu’un enregistrement véhiculant de fausses informations sur le repêchage au baccalauréat avec une moyenne de 7,70/20, circule dans les réseaux sociaux», indique le communiqué en précisant que l’information n’est pas avérée.

En effet, des personnes, visiblement mal intentionnées, invitent les candidats à se rendre demain dans les centres d’examens, munis de leurs relevés de notes afin d’être considérés comme étant admissibles.

Le ministère par la voie de ce même communiqué condamne, une fois de plus, de tels agissements, et signale que des investigations seront menées pour identifier les auteurs de ces actes et des poursuites judiciaires s’en suivront.

Les présidents des centres et des jurys, ainsi que les responsables des secrétariats sont invités de veiller à l’application stricte des mesures barrières durant la remise des relevés de notes, tel que prévu dans le programme.

Depuis quelques mois, les gabonais sont devenus les adeptes de fausses nouvelles encore appelées « Fake News ». Une situation qui met en mal l’administration publique et la population qui parfois se prêtant à un certain exercice pour déceler le vrai du faux.

C’est donc pour répondre à cette préoccupation, qu’un texte serait en préparation pour encadrer les crimes et autres délits perpétrés sur les réseaux sociaux tels que la diffusion des fausses informations.

Dans la même catégorie