APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

Gabon/Football: Fin du stage très satisfaisante à Oyem


  23 Décembre      12        Sport (4961),

   

Libreville, 22 Décembre (AGP) – Le stage d’entraîneurs féminins de football (Licence C), débuté le 11 décembre dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), s’est achevé lundi dernier sur une note de satisfaction générale, a-t-on constaté sur place.  

Cette première cuvée d’entraîneurs féminins de football au Gabon a été baptisée «Promotion Pierre-Alain Mounguengui», du nom du président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), en reconnaissance de son combat pour le développement du football féminin notamment.

Dans son mot de clôture des travaux, le gouverneur de province, Jules Djeki a exprimé son satisfecit pour ce stage dédié aux femmes -une grande première dans l’histoire du sport-roi au Gabon – qui aura connu un franc succès, tant par son déroulement que par les résultats enregistrés.

Ainsi, sur 20 postulantes au diplôme de Licence C, 18 ont obtenu leurs parchemins et 2 seulement ajournées, soit un pourcentage de 98%, selon les chiffres déclarés par le Directeur technique national (DTN) et Directeur du stage, Rigobert Nzamba, à l’issue de 80 heures de cours dont 50 pratiques et 30 théoriques.

Tout en prodiguant de bon conseils aux récipiendaires, le gouverneur de la province du Woleu-Ntem a rappelé que c’est l’arbitrage qui a d’abord honoré le Gabon au plan international, et qu’il revient maintenant aux encadreurs et joueurs de suivre cet exemple.

«Vous êtes aujourd’hui consacrées. Ce n’est pas un aboutissement, mais un point de départ. Soyez de bons éducateurs et des modèles», a-t-il déclaré, ajoutant que par l’éthique sportive, elles devront faire en sorte que les résultats qui sortent du terrain soient des résultats sains.

Mais auparavant, la représentante des récipiendaires, Laetitia Prisca Evele Mvé, a indiqué que la formation d’entraîneurs féminins est signe de reconnaissance du football féminin gabonais d’une part, et surtout, de la mise en application des exigences de la FIFA quant au développement du football féminin à l’échelon mondial, d’autre part.

Elle a ajouté que les sorties récentes des équipes nationales du Gabon dans des compétitions internationales ne les laissent pas indifférentes, remerciant, entre autres, la Fégafoot pour ses efforts sans cesse renouvelés pour le football féminin. Au nom de ses collègues, l’oratrice a enfin dit l’engagement ferme des stagiaires de faire bon usage des enseignements reçus, avant que la présidente de la Commission du football féminin, Léocadie Ntsame, n’exhorte ces pionnières au bon usage des acquis du cours et à l’observance des valeurs sportives que sont l’éthique et la conscience professionnelle dans l’exercice de leur profession, tout en les assurant du soutien sans faille de la Fégafoot.

Pour le président de la Ligue de football du Woleu-Ntem, Nsi Ella Nsi, les stagiaires entrent désormais dans le dur où elles seront jugées, appréciées, épiées, voire repoussées par l’environnement qui présente un relief assez particulier, car entre l’échec d’un soir et le succès d’un matin, leur pedigree se construira au firmament de cette sinueuse norme naturelle qui gouverne le football en général.

«Vous portez donc sur vous des responsabilités d’envergure, car tout le pays fonde ses espoirs en vous. Vous avez encore des étapes à franchir pour atteindre l’élite, mais entre-temps, faites d’abord vos classes pour être méritantes», a-t-il recommandé.

Outre le DTN et le DTP Rismo Obiang, qui ont animé le module relatif à la partie technique du stage (théorie et pratique), les ‘’Lois du jeu’’, l’«Administration sportive» et la «Médecine du sport» étaient enseignées respectivement par l’arbitre FIFA, Dolivet Nziengui, de la Responsable du football féminin, Léocadie Ntsame, et le kiné Urbain Ibouanga.

Une commission spéciale se tiendra dans deux semaines à Libreville, la capitale, pour permettre aux deux stagiaires relacées, de passer les disciplines dans lesquelles elles ont flanché en première instance à Oyem, note-t-on.

Dans la même catégorie