ANGOP Covid-19: Angola regista 88 recuperações e 36 novos casos GNA HUAWEI Y9a: Your ideal gaming and binge-watching device GNA “I cannot confirm that Cocoa Nti and Ominfert fertilizer was procured in 2018”- witness AIP Covid-19 : Une Ong sensibilise des producteurs de café-cacao sur les mesures barrières AIP Le parti au pouvoir remporte 52 sièges de députés au Burkina Faso AIP Les Comités de soutien à l’allaitement de la Marahoué bénéficient d’une formation sur l’impact socio-économique de la COVID-19 AIP Des pharmaciens prêtent serment pour mener une lutte acharnée contre les médicaments contrefaits AIP Alliance Sun Côte d’Ivoire équipe sa coordination régionale de la Marahoué ACP Assemblée nationale : validation du pouvoir des suppléants de députés frappés d’incompatibilité et décédés ACP Assemblée nationale : les députés nationaux FCC réaffirment leur soutien au bureau

Gabon/Franceville: Marcel Libama interpellé, entendu puis relâché


  25 Octobre      17        Société (25475),

   

Libreville, 25 Octobre (AGP) – Marcel Libama, conseiller stratégique du Syndicat des enseignants de l’éducation nationale (Seena) et de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a été interpellé par les éléments de la police, à la Paroisse Notre Dame de l’Espérance de Mingara, dans le 4ème arrondissement de la commune Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-est). Il a par la suite été entendu, puis relâché. Il serait présentement chez lui.
Interpellé pour non-respect des mesures restrictives prises par le gouvernement sur la fermeture des lieux de culte, Marcel Libama a été entendu par les forces de l’ordre puis relâché.

D’après des sources bien informées, Marcel Libama se serait rendu à l’église Catholique de Mingara pour répondre à l’appel lancé par l’Archevêque de Libreville, Monseigneur Jean Patrick Iba-ba. Ayant malheureusement trouvé les portes de l’église fermées, il a décidé de faire une vidéo devant cette paroisse pour manifester sa déception et son mécontentement face au non-respect des consignes données par l’Archevêque.

«Je suis déçu de constater que les prêtres de l’église catholique de Franceville n’ont pas respecté les consignes de l’Archevêque. Si les prêtres ont peur ils ne doivent pas fermer les églises. Car, il n’y a pas assez des éléments des forces de l’ordre pour contenir tous les fidèles, ni assez de prisons», indique un extrait de la vidéo de Marcel Libama.

Dans la même catégorie