AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Gabon/Gendarmerie nationale: Yves Barassouaga prend langue avec ses administrés en service à Bitam


  10 Novembre      10        Securité (1708),

   

Libreville, 09 Novembre (AGP) – Le Commandant en chef de la Gendarmerie nationale, le Général de brigade Yves Barassouaga, s’est rendu, le samedi 07 novembre écoulé dans la province du Woleu-Ntem, précisément à Bitam, le chef-lieu du département du Ntem (Nord), pour prendre langue avec ses administrés en service dans cette localité, et les exhorter à faire montre d’exemplarité afin de redorer le blason de ce corps des Forces de défense et de sécurité.
A son arrivée, le Commandant en chef de la Gendarmerie nationale a également présidé une cérémonie de levée des couleurs dans la matinée du samedi 07 novembre au siège de l’État-Major de la compagnie de gendarmerie de Bitam, en présence des commandants des différentes unités de gendarmerie des départements du Ntem et du Haut-Ntem.

Au cours de cette cérémonie de prise de contact, le Général de brigade Yves Barassouaga a tenu à transmettre à ses administrés le message d’encouragement du président de la République, Chef suprême des armées, Ali Bongo Ondimba, pour leur brillante prestation lors du défilé du 17 août 2020 à l’occasion de la célébration des 60 ans d’indépendance du Gabon.

Ensuite, il a également loué les efforts déployés par la Gendarmerie nationale dans la lutte contre la Covid-19. Lesquels efforts se traduisent aujourd’hui par une tendance baissière de cette pandémie sur tout le territoire national. Il les a invités à davantage respecter et faire respecter toutes les mesures restrictives prises par le gouvernement gabonais encore en vigueur au Gabon dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. Pour cela, le numéro 1 de la Gendarmerie nationale a remis un important lot de matériels de travail afin de renforcer les contrôles et de faire respecter les horaires du couvre-feu.

«Je suis informé du fait que la Gendarmerie nationale souffre aujourd’hui de plusieurs critiques de la part des populations qu’elle est censée protéger. Car rien ne sera plus comme avant. L’heure serait désormais à la répression des indisciplinés», a-t-il laissé entendre.

Avant d’ajouter que «le moment est venu de sanctionner toutes les brebis galeuses qui, de par leur comportement, ternissent l’image de ce corps d’élite qu’est la Gendarmerie nationale. Ainsi, des sanctions allant des blâmes aux gardes à vue seront désormais appliquées à l’endroit de tout gendarme reconnu coupable d’absentéisme, d’ivresse publique et de racket auprès des populations».

Après Bitam, le Général de brigade Yves Barassouaga s’est rendu dans le Haut-Ntem pour une visite à la brigade frontalière de Kom et la brigade centre de Minvoul avant de se rendre à Oyem, la capitale provinciale du Woleu-Ntem.

Dans la même catégorie