GNA Parliament set to vet President’s nominees GNA COVID-19: Ghana records more than 600 daily infections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux tonnes de ciment et un million pour soutenir la construction de deux mosquées à Tengrela AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre KKB attendu dimanche dans le village du président Laurent Gbagbo APS UNE ASSOCIATION FRANÇAISE OFFRE DU MATÉRIEL MÉDICAL À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE THIÈS APS PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI APS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ NOUÉS À DIOURBEL POUR OFFRIR DES EMPLOIS À 308 JEUNES APS LE SIÈGE DE LA ZONE A DE L’UFOA SERA DÉLOCALISÉ À DAKAR AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement de la deuxième dose de la vitamine A et de déparasitant à Gbéléban AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le premier préfet du département de Bonon présenté à la population

Gabon/Haut-Ogooué: Pr Patrick Mouguiama-Daouda en visite à l’USTM


  24 Décembre      10        Education (4142),

   

Libreville, 24 Décembre (AGP) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Education nationale, Pr Patrick Mouguiama-Daouda a procédé mardi 22 décembre à la visite de l’Université des sciences et de techniques de Masuku (Ustm), dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), avant de présider le Conseil d’administration de ladite structure.

Le membre du gouvernement accompagné d’une forte délégation, notamment le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Jacques Dénis Tsanga, et le recteur de l’USTM, Pr Crépin Ella Missang, a fait le tour de l’université afin de s’enquérir de l’état de la structure et des conditions de travail.

Point par point, bâtiment par bâtiment, écoles, services, salles, ateliers, bibliothèque, restaurant, centre médical, laboratoire, auditorium, entre autres, ont été passés au peigne fin par le patron de l’enseignement supérieur, qui a constaté l’état de vétusté de cette université.

«Cette visite nous a permis de constater dans quel état de vétusté et de délabrement avancé se trouve certains bâtiments. Il était important de faire ce tour afin de très vite trouver des solutions, car les choses ne peuvent pas rester ainsi», a indiqué le ministre.

En effet, pour le Pr Patrick Mouguiama-Daouda, les bâtiments sont dans un tel état qu’il faudra plusieurs mois voire plusieurs années pour les rendre totalement fonctionnels. «Le plus urgent, c’est la question de l’étanchéité, j’ai pu constater que lorsqu’il pleut on ne peut pas faire cours. Il y’a aussi les problèmes de câblages électriques qui se posent. En principe, il faut envisager une réhabilitation globale mais cela prendra un peu de temps», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, à la suite de cette visite, le ministre a rencontré toutes les composantes de l’Ustm et a par la même occasion présidé le Conseil d’administration de cette institution.

Au sortir dudit Conseil d’administration, il a noté avec satisfaction les différentes réformes engagées par l’équipe actuelle, sur le plan pédagogique et académique avec un programme de numérisation et la mise en place du forum entreprise.

Une satisfaction également pour le recteur de l’Université, Pr Crépin Ella Missang, qui s’est appesanti sur la présentation de l’USTM, le suivi des actes du 9e conseil d’administration, les bilans moral et financier.

«Nous sommes satisfaits du déroulement des travaux et surtout du quitus donné par les administrateurs. Le budget d’exercice 2021, est passé à 1 milliard 800 millions contre 900 millions pour l’année antérieure, soit le double. Ce budget va nous permettre de régler la question de paiement des vacations qui est une énorme dette, tout en réservant une partie de budget pour développer les projets universitaires», a-t- indiqué.

Le ministre a poursuivi sa visite dans d’’autres établissements tels que le Cirmf, l’Ecole doctorale régionale d’infectiologie tropicale, le lycée technique de Franceville, le lycée Eugène Marcel Amogho, etc.

Dans la même catégorie