AGP Coyah/Insécurité : Un meurtre et 4 motos emportées par des présumés bandits en AGP Guinée/Société: ‘’Quand vous naissez entre quatre murs de prison, ça perturbe toute votre vie…’’, dixit Daniel Philipe AGP Guinée: mise en place d’un cadre permanent de dialogue politique et social. GNA Equal rights/opportunities for women and girls project launched GNA Covid-19 protocols disregarded at funerals in Koforidua GNA Kwahu-Nsabah residents appeal for rehabilitation of road GNA Priority Insurance donates Gh¢2,000.00 worth of PPE to Police Education Schools GNA COVID-19: WOM supports vulnerable widows and Orphans in Upper East GNA Residents in Hohoe laud reduction of Ministers and PWD appointment AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Don de 25 millions $ d’une compagnie de téléphonie pour soutenir le programme de vaccination en Afrique

Gabon/Initiation au numérique: Une vingtaine d’enfants à l’école du logiciel scratch à Libreville


  24 Novembre      7        Education (4179), Société (27930),

   

Libreville, le 24 Novembre (AGP) – Le Gabon via l’école conventionnée de Gros Bouquet 1, est le premier pays d’Afrique centrale, à initier, pour la première fois, un programme adressé aux enfants de 8 à 16 ans, sous le thème: «Vaillants programmeurs, codent l’école de demain !». Cette initiative entre dans le cadre du lancement de la 1ère édition de ‘’l’African code challenge’’ en Afrique centrale.

Akewa accélérateur, ambassadeur de l’Africa code week au Gabon, par ailleurs structure de formation et d’accompagnement aux projets innovants et son partenaire l’école conventionnée de Gros Bouquet 1, ont lancé pour la première fois au Gabon, l’African code challenge, une invite à penser l’école de demain pour les cours en ligne, les exercices, sauvegarde des travaux etc. Ce système éducatif permettra d’initier tous les enfants à la programmation informatique pour une école forte et résiliente, en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus.

A travers cette compétition, ces jeunes vont créer sur le logiciel scratch, un jeu pour parler de l’école de demain avec le choix d’une thématique. Sur plus d’une vingtaine de projets, trois de ces meilleurs jeux seront présentés en compétition continentale pour représenter le Gabon.

«Il s’agit d’une compétition de codage sur le logiciel scratchs où les participants créent sous forme de jeu, l’école qu’ils souhaitent. Africa code week (ACW) intervient après la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, pour réaffirmer que l’apprentissage à l’entrepreneuriat doit être inscrit dans nos cursus scolaires dès le bas âge», a expliqué Consolation Taty, coordinatrice de l’événement, précisant que telle est la vision de l’African code challenge et de l’urgence qu’il y a à préparer les jeunes par l’acquisition des compétences numériques.

Par ailleurs, elle a rappelé qu’avec plusieurs millions d’élèves et des milliers d’enseignants mobilisés sur les cinq dernières années, ACW est le plus grand programme d’initiation aux compétences numériques en Afrique. «Rien qu’en 2019, les ateliers ACW ont permis à 3,85 millions de jeunes africains de s’initier à la programmation. Un atelier d’approfondissement pédagogique a par ailleurs réuni 28 enseignantes de 15 pays africains autour de la question de l’autonomisation des jeunes africains par l’acquisition des compétences numériques», a-t-elle indiqué.

Mme Taty a souligné que le virage vers le virtuel en 2020 permet à l’initiative d’étendre son impact aux 54 pays du continent africain avec des ressources pédagogiques traduites en portugais et en français pour les nombreuses communautés francophones et lusophone.

Annonçant également que le nouveau vecteur d’éducation inclusive, la toute première application ACW verra quant à elle le jour pour permettre aux enseignants comme aux élèves d’accéder aux supports pédagogiques depuis leur smartphone.

À travers sa dimension virtuelle, ACW 2020 verra des centaines d’experts SAP bénévoles s’impliquer en mode virtuel depuis les quatre coins du globe, aidant notamment les ONG et associations partenaires à organiser les activités sur le terrain.

Pour sa part, Zara Kassa, chargée des relations extérieures d’Akewa accélérateur dans le cadre du programme Africa code challenge, a réitéré que le choix porté sur Akewa Accélérateur naît de son engagement depuis plus de cinq ans dans la formation et l’accompagnement des porteurs de projets entre autres. Aussi, un accélérateur des croissances pour les startups, les PME, PMI, TPE et les entreprises qui s’inscrivent dans 5 domaines clés touchés. Notamment, l’industrie culturelle, l’environnement, les énergies renouvelables, l’agrobusiness et les TICS.

«SAP est leader du marché des applications d’entreprise: 77% des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en entreprise intelligente. Notre suite d’applications de bout en bout et nos services permettent à plus de 440.000 clients d’opérer de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence», a-t-elle expliqué.

Leave, une des participantes, a invité les enfants à profiter de leurs connaissances en informatique pour utiliser ce nouveau logiciel scratch pour un meilleur apprentissage.

Dans la même catégorie