AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

Gabon/Koulamoutou: Les établissements privés et confessionnels réclament les kits sanitaires


  26 Novembre      16        Santé (8698), Société (27727),

   

Libreville, 26 Novembre (AGP) – Les établissements privés reconnus d’utilité publique et ceux du confessionnel de la commune de Koulamoutou, capitale provinciale de l’Ogooué-Lolo (Sud-est du Gabon), ont dénoncé leur non prise en compte par l’Etat, dans la distribution des équipements sanitaires destinés à la lutte contre la Covid-19 en milieu scolaire.
Les établissements privés reconnus d’utilité publique et les écoles confessionnelles de Koulamoutou ont exprimé récemment leur indignation, pour n’avoir pu bénéficier du soutien de l’Etat, dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus, au même titre que ceux de l’enseignement public. Ils ont qualifié cette situation de «véritable école à deux vitesses».

Eu égard à cela, plusieurs parents d’élèves ont interpellé les autorités locales et gouvernementales à faire preuve de responsabilité par la distribution des équipements sanitaires à l’intérieur du pays. Rappelant que lors du dernier examen du baccalauréat, les candidats de l’Ogooué-Lolo n’avaient pas aussi bénéficié des bus de transport scolaire.

Pour eux en effet, l’ensemble des établissements privés et publics qui concourent à l’avenir du secteur éducatif devraient bénéficier d’un même traitement concernant les mesures barrières, au moment où les élèves regagnent progressivement le chemin de l’école. Du lycée privé notre Dame de la Saletette et David Mikombo en passant par le lycée privé Moutou mambou, le constat est le même.

Les responsables de ces structures scolaires et les parents d’élèves sollicitent ainsi, l’intervention du Directeur d’académie provincial (DAP) et les responsables locaux du Copil coronavirus, notamment le gouverneur de la province, afin d’apporter des solutions y relatives, sachant que la lutte contre la Covid-19 devient une urgence nationale.

Dans la même catégorie