MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Gabon/Lutte contre le tabagisme: Une campagne d’information et de sensibilisation lancée à Libreville


  22 Janvier      22        Société (29244),

   

Libreville, 22 Janvier (AGP) – Une campagne d’information et de sensibilisation contre le tabagisme, organisée par le ministère de la Santé, en collaboration avec l’OMS a été lancée ce vendredi 22 janvier à Libreville, dans l’enceinte du lycée monseigneur Bessieux.

«Le tabac est une menace pour tous au Gabon», tel est le thème sur lequel s’articule la sensibilisation sur les dangers du tabagisme dans le pays. Vendredi 22 janvier, c’est le Lycée Bessieux qui a été choisi pour le lancement de la dite campagne de sensibilisation par le secrétaire général du ministère de la santé Félix Ndong Obiang. Une campagne qui va s’étendre pendant un mois, du 20 janvier au 20 février 2021, dans les carrefours, les marchés, et surtout dans les établissements scolaires.

Dans son propos liminaire, ce dernier n’a pas manqué d’évoquer quelques statistiques des consommateurs de drogues adultes et jeunes en milieux scolaires, qui émanent de l’enquête STEPS de L’OMS. « Selon l’enquête STEPS de L’OMS sur les facteurs de risque de maladies chroniques au Gabon menée en 2009, 12,1% des adultes âgés de 16 à 64 ans fument, dont 19,7% d’hommes et 4,6% de femmes. En 2014, le programme national de lutte contre le tabagisme a réalisé une étude en milieu scolaire chez les jeunes de 13-15 ans. Celle-ci a montré une prévalence de 10,4%, dont 15,1% de garçons et 7,1% de filles », indique-t-il.

D’ailleurs, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, lui-même s’est engagé à protéger la santé de ses populations en luttant entre autres, contre le tabagisme. C’est dans cette perspective qu’il a instruit son gouvernement, à promouvoir et renforcer la sensibilisation des populations aux questions de lutte anti-tabac en utilisant tous les outils de communication disponibles.

C’est pourquoi, cette toute première campagne a pour objectifs: d’éduquer les fumeurs et non-fumeurs sur les conséquences liées à la consommation du tabac, de prévenir l’initiation au tabagisme, particulièrement chez les jeunes, d’informer la population sur l’existence de la loi anti-tabac en République gabonaise et des 05 décrets d’application de celle-ci.

Le Dr Annie Mbadinga, représentante du représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé a ainsi, félicité le Gabon pour son engagement aux côtés de l’institution onusienne dans cette lutte. «Je saisis cette occasion pour féliciter le Gabon, partie à la convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac depuis Février 2009, pour toutes les mesures qui ont déjà été prises pour lutter contre le tabagisme», dit-elle, non sans exhorter le gouvernement gabonais à continuer de mettre en œuvre les politiques intégrées de lutte anti-tabac, comme le prévoit la convention-cadre de L’OMS.

Les apprenants du lycée Monseigneur Bessieux ont eu droit à une sensibilisation de la part des agents résident de l’organisation mondiale de la santé (OMS), à travers une séance de questions-réponses.

Dans le cadre de la réglementation de la consommation du tabac en République gabonaise, les plus hautes autorités du pays avaient lors d’un Conseil des ministres en avril 2016, adopté une série des décrets, dont celui portant interdiction de fumer dans les lieux publics.

Dans la même catégorie