ANP CEDEAO : Le parlement adopte la stratégie régionale de cybersécurité et de lutte contre la cybercriminalité ANP Le Président de la commission de la CEDEAO dresse l’état de la communauté AGP Guinée/COCAN 2025 : L’entreprise Guinéa Business Marketing propose son expertise au comité de pilotage AGP Kankan/santé: 128 enfants diabétiques recensés dont 31 décès AGP Boké/Société: Le DG de la CNSS désigné citoyen d’honneur de la préfecture AGP Boké/Politique: Le ministre de la communication remercie la population pour la réélection du président Alpha Condé GNA Fidelity Bank Ghana relocates two branches; merges two branches GNA National Security Coordinator passes on GNA IoD-Gh elects eleven-member Board GNA COVID-19: Drivers appeal for PPEs

Gabon/Nécrologie : Les adieux de la Nation au Docteur Chambrier


  12 Décembre      32        Société (27386),

   

Libreville, 12 Décembre (AGP) – La cérémonie d’hommage nationale au Dr Marcel Eloi Rahandi Chambrier, qui s’est tenue à l’Assemblée Nationale, ce vendredi 11 décembre, a été ponctuée par l’éloge funèbre prononcé par le président de l’Assemblée Nationale (AN), Faustin Boukoubi, et le passage de plusieurs délégations venues rendre un dernier hommage à l’illustre disparu.

C’est dans une salle comble de personnalités de la République, où régnait un silence de mort, que l’ancien président de l’Assemblée Nationale, le Docteur Marcel Eloi Rahandi Chambrier a reçu les adieux de la Nation et des membres de l’institution qu’il a dirigée.

Faustin Boukoubi, le président de cette institution a prononcé l’oraison funèbre, en la mémoire de l’illustre disparu.

«Ce jour, l’Assemblée nationale, au nom de la Nation toute entière, est réunie pour rendre hommage à une de ses illustres personnalités, mieux encore, un des valeureux fils de notre cher pays, le Docteur Marcel Eloi Rahandi Chambrier. Sa vie, que je ne saurais résumer, parle d’elle-même, car il fait partie de ces personnalités conçues dans un bois précieux, qui ne pouvait laisser personne indifférent», a-t-il déclaré.

Retraçant par la suite son parcours politique et professionnel, Faustin Boukoubi a rappelé la détermination et l’abnégation qui représentent des qualités qui étaient les siennes. «Haut dignitaire du Parti Démocratique Gabonais, dont il est un des membres fondateurs, Grand commis de l’Etat, ancien membre du Gouvernement de la République, Dr. Marcel Eloi Rahandi Chambrier fut de tous les combats. Vous étiez le premier médecin du Gabon et le fondateur du premier établissement hospitalier privé de notre pays, votre autre maison, dans laquelle vous avez voulu passer votre dernier séjour ici-bas», a-t-il relaté poursuivant «la Conférence nationale, les Accords de Paris…ceux qui savent, relateront l’important et déterminant rôle qu’a joué le Président de l’Assemblée Nationale entre 1993 et 1996, des années de braise, au cours desquelles les tensions et les clivages étaient exacerbés».

Après cet éloge funèbre, le Président de l’Assemblée nationale a décoré, à titre posthume, le Docteur Chambrier, avant de s’incliner sur sa dépouille.

S’en sont suivis les dépôts des gerbes de fleurs, du Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda accompagnée de quelques membres du Gouvernement, ainsi que des délégations des institutions constitutionnelles, des différents groupes parlementaires de l’Assemblée nationale, et du personnel de l’institution.

Observateur et actif de premier plan de la vie politique gabonaise, Dr Marcel Eloi Rahandi Chambrier fut plusieurs fois ministre et député sous la bannière du PDG. Après l’avènement de la démocratie en 1990, il accèdera au fauteuil de Président de l’Assemblée nationale de 1993 à 1996, au lendemain de la démission de Jules Aristide Bourdes Ogouliguende. Proche de longue date d’Omar Bongo, il montera son appréhension à la succession de son fils Ali Bongo, dont il avait notamment appelé en mai 2019 à la vacance de pouvoir aux côtés d’autres dignitaires réunis au sein du Collectif des anciens cadres, notables et dignitaires de la République (CACNDR). Il fut l’un des rares médecins gabonais à exercer en France durant les années 1957 à 1963.

Né un 1er décembre 1933 à Libreville, le Docteur Marcel Eloi Rahandi Chambrier, décédé le 27 novembre dernier, sera inhumé ce samedi 12 décembre 2020 dans sa propriété au quartier Ozangué, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville

Dans la même catégorie